Menu

1er réseau d'entrepreneurs de croissance

engagés pour libérer l'économie et favoriser la croissance des entreprises

30 entrepreneurs de Croissance dans la Silicon Valley

C’est une terre où la croissance n’est jamais absente. Le plein emploi y est devenu banal. De grands groupes mondiaux y côtoient quotidiennement des startups, qui grandissent sous le regard bienveillant des universités et des investisseurs. Depuis 40 ans, cette terre d’innovation qu’est la Silicon Valley est constamment à la pointe de l’économie mondiale.

30 entrepreneurs de Croissance dans la Silicon Valley

A l’heure où la croissance française est en berne, comment comprendre ce phénomène californien, et comment transposer son dynamisme en France ? Bien décidés à trouver des réponses, 30 entrepreneurs de PME, de startups et d’ETI de croissance s’y sont rendus, sous le parrainage de CroissancePlus, de PME Finance et du cabinet d’avocats Gide.

Ils y ont exploré de nombreuses succes stories : Netflix, Salesforce, Plug and Play

Dans chaque entreprise, le même message est revenu : pas de compétition stérile, pas de suspicion, mais de la coopération, des stratégies business mondiales, et un rapprochement entre les différents acteurs du développement de l’entreprise. « Si vous ne rendez pas service à quelqu’un qui vous le demande, vous êtes écarté. Tout le monde a donc intérêt à collaborer ensemble » note Jean-Baptiste Danet, Vice-Président de CroissancePlus et DG de Dragon Rouge.

Les entrepreneurs ont donc aussi rencontré ces différents acteurs, qui interviennent dans le bon développement des entreprises: Université de Berkeley, fonds d’investissements, cabinets d’avocats…Tous ont à cœur d’aider dès le commencement les porteurs de projet.

«  L’entrepreneur, l’intellectuel (universitaire), et les supports (financeurs, lawyers)  sont tous réunis au même endroit », remarque Pierre Lasry, Président du directoire de Lowendalmasai.

Tout au long de leur séjour, les entrepreneurs de CroissancePlus ont aussi rencontré de nombreux français, notamment ingénieurs. Olivier Edwards, associé chez Gide, rappelle ainsi que « la réputation des ingénieurs français est très forte dans la Silicon Valley ».

Bénéficiant des talents nécessaires à la croissance de leurs entreprises, les entrepreneurs de CroissancePlus sont ainsi revenus en France avec de nouvelles perspectives et de nouvelles idées.

« Pour notre première implantation à l’étranger, nous avions à l’origine identifié quelques pays en particulier » remarque Marko Vujasinovic, Président de MétéoJob. « Maintenant, nous changeons progressivement de logique. Nous réfléchissons à une stratégie plus globale, élargie à des marchés plus vastes ».

Lien vers notre Commission Internationale 

la tribune

 

LA TRIBUNE – Edition quotidienne – 23/02/15 : Tribune « Les leçons de la Silicon Valley: Osons la confiance pour booster le business français », par Jean-Baptiste Danet, VP de C+, dirigeant de Dragon Rouge et Pierre Lasry, dirigeant de Lowendalmasaï – Lire et tweeter

Documents associés

 

Capture

Lire communiqué de presse

Témoignages

Sacha Dunas, représentant de Croissanceplus à Shanghai, président de World events agency

● Que peut apporter l’antenne de CroissancePlus à Shanghai aux entrepreneurs français ?

Elle va faciliter les relations et créer des ponts entre les communautés d’affaires françaises et chinoises, mais aussi être un relais des entrepreneurs membres de CroissancePlus auprès des autorités françaises en Chine et des autorités chinoises. Des rendez-vous réguliers permettront également d’animer la communauté CroissancePlus en Chine.

Laurence Rimbeuf, présidente de Tao Services

● Qu’avez-vous retenu comme « bonnes pratiques » ?

En deux mots : souplesse et vigilance. De la souplesse et de la flexibilité en termes d’agenda et de planification. Les Chinois prévoient leurs rendez-vous au dernier moment, pour laisser le champ libre aux opportunités qui se présenteraient. Prévoir de longue date une réunion avec un jour et un horaire précis n’est pas dans leur culture. Enfin, une vigilance toute particulière par rapport à la protection de notre savoir-faire et de nos marques. Les Chinois sont passés experts en matière de copie et de reproduction.

Share This: