Menu

1er réseau d'entrepreneurs de croissance

engagés pour libérer l'économie et favoriser la croissance des entreprises

8ème Magazine de CroissancePlus : l’Urgence de la Réforme

Retrouvez dans le 8ème Magazine des entrepreneurs les 70 propositions des entrepreneurs de CroissancePlus commentés par les économistes Jean-Marc Daniel et Daniel Cohen #UrgenceReforme.

Pour fêter les 20 ans de l’association, tous les anciens présidents partagent dans ce numéro leurs souvenirs de leur présidence, leurs difficultés et succès rencontrés [page 22].

A la page 26, découvrez une interview exclusive de Nicolas Sekkaki, Président d’IBM France, sur l’intelligence artificielle.

CroissancePlus vient de publier L’ urgence de la réforme, 70 propositions concrètes pour mettre la France en mouvement et retrouver le chemin de la croissance et de l’emploi. Adressées au prochain président de la République, elles visent à faire sauter les freins et à libérer les énergies qui permettront aux Français de renouer avec l’optimisme.

Cette ambition repose sur un effort collectif. Il doit être fondé sur une volonté de réconciliation qui mette un terme aux oppositions stériles entre patrons et salariés, privé et public, finance et économie. Cette réconciliation, les entrepreneurs la font vivre : ils développent leur entreprise au bénéfice de leurs collaborateurs et de la société grâce aux revenus, aux emplois et à la croissance qu’ils génèrent. Ils ont donc une responsabilité majeure : offrir aux générations futures un environnement à la hauteur de leurs ambitions.

La mondialisation et la numérisation mettent nos équilibres sociaux au défi. Ce n’est pas dans le repli frileux que nous trouverons une réponse efficace. C’est au contraire en permettant à ses talents de s’exprimer que la France pourra saisir les opportunités qui s’offrent à elle, que ses nombreux atouts lui donnent toutes les chances de pouvoir saisir.

Si les entrepreneurs réclament des mesures fortes de la part de la prochaine majorité, c’est pour pouvoir répondre présent et relever ces défis. L’État doit mettre en place un cadre fiscal et juridique porteur de croissance.

Les entrepreneurs sont conscients que cette réconciliation repose sur l’idée d’équilibre et de justice, notamment dans le partage de la valeur ajoutée.

Cplus08_pages