Chez CroissancePlus, ce sont 350 entrepreneurs français qui créent des emplois et se développent en France et à l’international. Focus sur ces entrepreneurs et leurs secrets pour continuer à croître.

anne-charlotte-fredenucci

Anne-Charlotte Fredenucci, Présidente d’AMETRA Group répond à nos questions. AMETRA Group développe des projets innovants, en s’appuyant sur une expertise multi métiers et une convergence des technologies.

1. Quel est le service/produit innovant de votre entreprise ?

AMETRA est une ingénieriste mécanique électrique et électronique, mais aussi un intégrateur de produits industriels. Nous pouvons concevoir, fabriquer ou concevoir et fabriquer des équipements, des produits, des sous-systèmes, pour les grands clients de l’industrie notamment aéronautique.

2. Votre fierté en tant qu’entrepreneur ?

Avoir redressé au milieu de la crise de 2008-2009 un groupe familial créé par mon père, puis l’avoir plus que doublé. Avoir réembauché des salariés que j’avais dû licencier lors d’un plan social malheureusement rendu nécessaire par la situation économique de l’entreprise.

3. Une erreur qui vous a fait grandir ?

Avoir presque embauché un Directeur Général qui avait de mauvaises valeurs : il était compétent mais macho, peu respectueux des autres. Heureusement, je me suis ravisée à temps ! En tant qu’entrepreneur, c’est à nous de monter le compas moral aux équipes, sinon, il n’y a plus de limite… Depuis, AMETRA a pris de nombreuses initiatives en matière de RSE : signer le pacte mondial de l’ONU, devenir mécène d’associations caritatives, financer les projets sportifs de nos salariés…

4. Votre idée de réforme pour faciliter la croissance des entreprises françaises ?

Un incitation fiscale (subvention pour les bons élèves, taxe pour les moins vertueux) pour que les grands groupes emmènent les PME « dans leurs bagages » à l’export : commandes à l’export, aide à l’implantation… Les PME ont souvent besoin d’une première commande pour sortir de l’hexagone et les grands groupes, sans incitation économique, ont du mal à s’engager.

5. Pourquoi avoir adhéré à CroissancePlus ?

Je souhaite porter haut la voix de l’industrie au sein de CroissancePlus et vice-versa ! Avec le mouvement de la Frenchfab, plus personne n’oppose industrie d’une part, et croissance, innovation, création d’emplois et communauté dynamique de l’autre. Il était temps ! Le comité industrie de Croissanceplus s’inscrit complètement dans cette démarche.