#AdherentCplus : découvrez Jerome Tricault, Fondateur de XTend KABUTO Design

#AdherentCplus : découvrez Jerome Tricault, Fondateur de XTend KABUTO Design

Chez CroissancePlus, ce sont 350 entrepreneurs français qui créent des emplois et se développent en France et à l’international. Focus sur ces entrepreneurs et leurs secrets pour continuer à croître.

Jérôme Tricault est le fondateur de XTend KABUTO Design : « Votre nouveau compagnon de voyage préféré. X-Tend est l’unique bagage dont vous avez besoin lorsque vous partez en voyage car vous choisissez le mode «  valise cabine «  ou le mode «  valise en soute ». »

1. Quel est le service/produit innovant de votre entreprise ?

Une valise cabine premium et tech, digitale et intelligente pour voyager autrement.

2. Votre fierté en tant qu’entrepreneur ?

La résilience (au quotidien) de savoir rebondir pour recréer from scratch une nouvelle aventure après un échec.

3. Une erreur qui vous a fait grandir ?

Savoir sous traiter aux meilleurs quand on est en limite de compétences.

4. Votre idée de réforme pour faciliter la croissance des entreprises françaises ?

– Libérer les banques pour ouvrir des lignes de crédit beaucoup plus importantes aux sociétés significativement exportatrices (comme aux USA).
– Faciliter l’investissement au capital des PME via des dispositifs défiscalisant optimisés.

5. Pourquoi avoir adhéré à CroissancePlus ?

Il est toujours plus facile de ne rien faire :)), j’ai souhaité dès 2008 intégrer CroissancePlus pour contribuer avec Antoine Colboc & Christian POYAU à faciliter l’amorçage en France.

 

#AdherentCplus : découvrez Antoine Bidet, Président de BMS Beweplast

#AdherentCplus : découvrez Antoine Bidet, Président de BMS Beweplast

Chez CroissancePlus, ce sont 350 entrepreneurs français qui créent des emplois et se développent en France et à l’international. Focus sur ces entrepreneurs et leurs secrets pour continuer à croître.

Antoine Bidet est le Président de BMS  et Beweplast. Deux sociétés qui fabriquent et représentent du matériel, des équipements et des fournitures pour l’industrie du plastique et du caoutchouc. #FrenchFab !

1. Quel est le service/produit innovant de votre entreprise ?

Une table d’ouverture de moule qui facilite les entretiens d’outillages. Le succès de ce produit nous a permis de commencer à vendre aux Etats Unis

2. Votre fierté en tant qu’entrepreneur ?

Elle est multiple mais 3 choses prédominent : en premier lieu celle d’avoir démarré seul dans une pièce minuscule avec zéro clients pour atteindre aujourd’hui une taille industrielle et des partenaires à travers toute l’Europe et le Maghreb. En second lieu celle d’avoir pu localiser toutes mes fabrications et l’emploi en France ; enfin celle d’avoir sans cesse continué à croître et à embaucher tout en gardant un esprit familial.

3. Une erreur qui vous a fait grandir ?

Avoir donné beaucoup avec confiance sans contrepartie écrite. Désormais le moindre accord passé n’est plus simplement verbalisé y compris en interne.

4. Votre idée de réforme pour faciliter la croissance des entreprises françaises ?

Changer les mentalités dès l’école et orienter le débat vers la réussite de tous.

J’ai eu l’occasion de partager mon expérience de chef d’entreprise auprès de professeurs, élèves et ai été abasourdi de voir le niveau des questions posées mais aussi la méfiance à l’égard des chefs d’entreprise. L’adaptation des cycles de formation des jeunes et le changement de leurs mentalités vis-à-vis de l’entrepreneuriat est essentiel pour que la France bouge, progresse. C’est de notre responsabilité de faire passer ce message.

5. Pourquoi avoir adhéré à CroissancePlus ?

Pour faire entendre la voix de l’industrie, de l’école à l’université, pour nous aider à séduire et recruter les collaborateurs qui piloteront notre croissance demain mais aussi apprendre de l’expérience des autres.

 

« Les entrepreneurs sont des vecteurs de paix sociale », Interview de Jean-Baptiste Danet

« Les entrepreneurs sont des vecteurs de paix sociale », Interview de Jean-Baptiste Danet

Retrouvez l’interview de Jean-Baptiste Danet en réaction au sondage IPSOS qui fait ressortir une forte envie d’entreprendre chez les français.

« Jean-Baptiste Danet est président de l’association Croissance Plus. Alors qu’un récent sondage réalisé pour #LetsgoFrance par IPSOS montre une forte envie d’entreprendre chez les Français, il livre ses convictions sur le rôle des entrepreneurs et ce génie entrepreneurial qui anime l’Hexagone.

Diriez-vous comme Xavier Niel que la France est un paradis pour les entrepreneurs ?

Jean-Baptiste Danet : Pour les créateurs, c’est un peu une terre promise, oui. L’audace, les talents, les idées surabondent. Avec ses atouts bien connus – infrastructures, éducation, art de vivre …-, la France est un vrai pays d’entrepreneurs. Mais si les entreprises y naissent très facilement, elles ont de la peine à grandir et à durer. C’est un des pays d’Europe qui crée le plus d’entreprises, mais aussi l’un de ceux où elles ont le plus de mal à grandir. Tout doit être fait pour accompagner dans le temps cette formidable envie d’entreprendre et encourager sans limite la culture du risque dans un pays encore trop marqué par la culture de la rente et l’épargne de précaution. Il est impératif de faciliter le financement des projets, notamment ceux compris entre 1 et 6 millions d’euros ; le sondage de PwC montre bien que l’accès au financement, en particulier bancaire, demeure une vraie préoccupation. »

Retrouvez la suite de l’article en cliquant ici !

 

Jean-Baptiste Danet invité de la matinale de L’Opinion

Jean-Baptiste Danet invité de la matinale de L’Opinion

Au micro de Nicolas Beytout, l’interview a porté sur la fiscalité, le prélèvement à la source, les retraites, le projet de loi Pacte et le projet de loi de finances pour 2019.

« La France est le pays où l’entreprise subit le plus de taxes en Europe », regrette Jean-Baptiste Danet

Le président de CroissancePlus, Jean-Baptiste Danet, a répondu aux questions de Nicolas Beytout.

La France a prélevé l’an dernier plus de 1000 milliards d’euros d’impôts et de taxes, chiffre historique qui continue à progresser notamment à cause des taxes de production. « Un mal français, estime Jean-Baptiste Danet. Ces taxes touchent les entreprises de toutes tailles. » Des taxes qui fragilisent la concurrence des entreprises françaises selon lui.

« Les taxes sur la production c’est considérer qu’une entreprise va rémunérer l’État ou les régions avant de faire le moindre profit, complète le président de CroissancePlus. Nous ne disons pas qu’il ne fallait pas baisser l’impôt sur les sociétés mais la priorité c’était la baisse des taxes de production.» Et d’ajouter que «la France est le pays où l’entreprise subit le plus de taxes en Europe ».

Découvrez la suite de l’article et l’interview vidéo en cliquant sur l’image ci-après :