#AdherentCplus : découvrez Sandra Boissonnade, Directeur Atlantiq

#AdherentCplus : découvrez Sandra Boissonnade, Directeur Atlantiq

Chez CroissancePlus, ce sont 350 entrepreneurs français qui créent des emplois et se développent en France et à l’international. Focus sur ces entrepreneurs et leurs secrets pour continuer à croître.

Sandra Boissonnade dirige Atlantiq, société de services qui propose aux entreprises d’améliorer leur trésorerie grâce au financement de leur Besoin en Fonds de Roulement (BFR) au travers de l’achat et de la revente de leurs stocks.

1. Quel est le service/produit innovant de votre entreprise ?

Nous proposons une alternative innovante au financement du Besoin en Fond de Roulement et au Reverse Factoring par l’achat des stocks des entreprises.

2. Votre fierté en tant qu’entrepreneur ?

Avoir réussi le fameux « pivotage » de l’entreprise en moins de deux ans après mon arrivée :  déménager, agrandir l’équipe, changer les process, les outils et la culture de l’entreprise, changer de partenaires, et même de typologie de clients !

3. Une erreur qui vous a fait grandir ?

Avoir perdu du temps sur la fonction commerciale en pensant que le sujet pouvait être confié à un spécialiste de la matière. Finalement, le dirigeant entrepreneur est bien le premier « commerçant » de l’entreprise, même s’il doit savoir se faire aider.

4. Votre idée de réforme pour faciliter la croissance des entreprises françaises ?

Favoriser plus d’échanges entre les Grands Groupes et les PME, pourquoi pas grâce à la mise à disposition d’experts fonctionnels, que les PME ne peuvent pas recruter et dont ils ont pourtant besoin. Les PME doivent externaliser beaucoup de sujets, parfois même stratégiques ce qui est onéreux et dommage intellectuellement comme stratégiquement. Le dirigeant de PME ne peut pas avoir toutes les cordes à son arc, mais il y est forcé.

Certes, il existe déjà des démarches de speed dating, mais je pense à des démarches plus pérennes. Un schéma qui pourrait être gagnant-gagnant, les grandes entreprises ayant également besoin d’être nourries de visions externes différentes et complémentaires des leurs.

Une deuxième ? Supprimer la taxe dite de Contribution Solidaire des Entreprises (C3S), dont l’assiette est le CA des entreprises, donc potentiellement sa croissance, mais qui ne tient pas compte du contexte, de la taille ou de la rentabilité des entreprises. Un non-sens pour moi !

5. Pourquoi avoir adhéré à CroissancePlus ?

Afin de rompre avec la solitude du dirigeant, gagner du temps avec les précieux conseils de pairs qui se posent les mêmes questions que soi-même.

S’inspirer et inspirer. La communauté de CroissancePlus, que j’ai rejointe est très active avec simplicité et bienveillance, encore mieux que ce que j’avais imaginé !

Et évidemment faire entendre notre voix, plus simple à 400 que tout seul !

 

Jean-Baptiste Danet : « Il faut un grand plan de solidarité pour revitaliser les territoires »

Jean-Baptiste Danet : « Il faut un grand plan de solidarité pour revitaliser les territoires »

Dans le cadre du Grand débat national, Croissance Plus organise une réunion ce mercredi à Lyon. L’occasion pour Jean-Baptiste Danet, son président, de nous dévoiler les intentions de cette association qui se présente comme étant le « premier réseau français des entrepreneurs de croissance ».

L’association organise un mini-tour de France afin de collecter les idées de ses membres …

Retrouvez l’intégralité de l’article sur le site du Progrès

 

Tribune : Le « toujours plus » n’ a pas marché, essayons le   « autrement » ! par Jean-Baptiste Danet

Tribune : Le « toujours plus » n’ a pas marché, essayons le « autrement » ! par Jean-Baptiste Danet

Après des semaines de protestations, il est temps de canaliser les choses et de donner une issue possible au mouvement des Gilets jaunes. A ce stade, alors que les principales revendications initiales ont trouvé des réponses de la part du gouvernement, les réclamations portent davantage sur ce que l’on pourrait enlever aux uns que sur ce qu’on pourrait apporter aux autres…

Le débat est donc une réponse nécessaire à cette vieille et détestable manie française de jalousie et de dénigrement. Il oblige à poser les arguments, à respecter les points de vue différents ; il donne espoir d’un dénouement démocratique, voire d’un progrès, à ce qui n’est pour l’instant qu’une éruption désordonnée qui ne profite qu’aux extrêmes…..

Retrouvez l’intégralité de la Tribune sur le site de L’Opinion

Tribune : « Grand Débat : les PME doivent avoir les moyens de grandir »

Tribune : « Grand Débat : les PME doivent avoir les moyens de grandir »

Le Grand Débat National est aussi une préoccupation pour les associations patronales. Jean-Baptiste Danet, président de CroissancePlus, donne les grands chantiers que le Gouvernement doit ouvrir pour permettre aux entreprises de regagner en compétitivité.

Le Grand Débat National lancé par le Président de la République doit permettre de redonner un potentiel de croissance à nos entreprises et de revitaliser le tissu économique dans les territoires, au service de l’emploi. La réforme de la fiscalité et la baisse des dépenses publiques seront ainsi au cœur des propositions des entrepreneurs de CroissancePlus….

Retrouvez l’intégralité de la tribune sur le site de Chef d’entreprise

CroissancePlus contribuera au Grand Débat National

CroissancePlus contribuera au Grand Débat National

Le potentiel de croissance de nos entreprises et la revitalisation du tissu économique dans les territoires sont indissociables.

C’est à ce titre que CroissancePlus va s’inscrire dans le grand débat national avec des propositions concrètes sur la baisse de la dépense publique et une réforme de la fiscalité :

– Réforme des taxes sur la production qui pénalisent fortement les entreprises françaises face à la concurrence mondiale ; la France est le seul pays qui taxe les entreprises avant qu’elles n’aient dégagé le moindre bénéfice
– Révision en profondeur de la fiscalité de transmission : 70 000 entreprises françaises seront à transmettre dans les 10 ans alors que seulement 17 % se transmettent aujourd’hui contre 55% en Allemagne et 70 % en Italie
– Instauration rapide d’un « small business act » à la française pour faire bénéficier plus facilement les PME de la commande publique

Parce que la création de richesses vient des entreprises et de leurs salariés, nous devons également œuvrer pour un meilleur partage des fruits de la croissance, vecteur de réconciliation durable entre acteurs économiques et société civile.

Rappelons qu’aucune mesure ne sera suffisante et pérenne sans une baisse drastique des dépenses publiques, condition sine qua none pour garantir une fiscalité juste et équilibrée.

Contact presse : Isabelle d’Halluin communication 06 03 00 88 48 / idhalluinpresse@gmail.com
Direction des Affaires publiques : 01 56 88 56 22

Pour retrouver ce CP en PDF, cliquez ici

cp CroissancePlus Grand débat national 14 01 2019