Menu

1er réseau d'entrepreneurs de croissance

engagés pour libérer l'économie et favoriser la croissance des entreprises

Baromètre OpinionWay pour CroissancePlus et Astorg


Réalisé entre le 31 janvier et le 27 février, cette enquête montre que malgré l’actualité des dernières semaines, François Fillon garde une large confiance auprès des entrepreneurs de croissance, avec 49% d’intention de vote dès le premier tour. Emmanuel Macron rassemblerait pour sa part 34% des suffrages. Ce dernier serait battu par le candidat Les Républicains à 55% contre 45% au second tour.

Cependant la plupart des entrepreneurs estime qu’aucun candidat ne sera vraiment en mesure de simplifier la vie de l’entreprise ou d’améliorer la compétitivité de l’économie française. 36% d’entre eux ne se retrouvent d’ailleurs pas dans l’offre politique actuelle.

CroissancePlus alerte les prétendants à l’élection présidentielle et les leaders d’opinion, et leur demande de faire preuve de responsabilité. Le manque de confiance progresse chez les entrepreneurs et le désintérêt pour ce scrutin crucial est de plus en plus élevé. Les défis internationaux se multiplient, la croissance demeure en berne, le chômage touche des millions de français et l’endettement de notre pays représente près d’une année de richesse produite. En raison de l’importance des enjeux actuels, l’heure doit être au débat de fond, au réalisme et non au feuilleton.

Selon Jean-Baptiste Danet, Président de CroissancePlus, « les entrepreneurs regardent les échéances électorales avec beaucoup d’inquiétude et de frustration. L’élection présidentielle n’est pas une série télévisée, mais un moment grave. Il est maintenant nécessaire de parler d’économie et de réforme. L’urgence est absolue »

Pour les entrepreneurs, les réformes pour relancer la croissance et la confiance dans l’entreprise sont nombreuses et urgentes :

  • 96% sont pour la réduction des charges sociales salariales,
  • 86% pour le plafonnement des indemnités prud’hommales pour éviter les coûts exorbitants pour les entreprises,
  • 80% des entrepreneurs interrogés souhaitent que le CDI intègre des motifs de rupture précausée,
  • 85% sont en faveur d’une baisse massive de l’IS à 20% en supprimant la plupart des niches fiscales (hors CIR),
  • 81% des entrepreneurs pensent qu’il est également important de garder notre souveraineté sur les datas produites en France, en obligeant les entreprises à localiser les serveurs en France.

Certaines de ces mesures, plébiscitées par les entrepreneurs et proposées par CroissancePlus se retrouvent dans les programmes économiques de François Fillon et d’Emmanuel Macron, qui sont jugés par les entrepreneurs de croissance comme les plus à mêmes pour :

  • Améliorer la compétitivité des entreprises : François Fillon 32% / Emmanuel Macron 26 %.
  • Relancer la croissance : François Fillon 35% / Emmanuel Macron 20 %.
  • Créer des emplois : François Fillon 30% / Emmanuel Macron 23 %.
  • Réduire l’endettement de la France : François Fillon 42% / Emmanuel Macron 14 %.
  • Alléger la dépense publique : François Fillon 42% / Emmanuel Macron 13 %.
  • Simplifier la vie des entreprises : François Fillon 30% / Emmanuel Macron 24 %.

Selon Thierry Timsit, Managing Partner d’Astorg: “Les entrepreneurs ont une attente forte de réformes structurelles même s’ils doutent de la capacités des candidats à les réaliser ».

Le sondage OpinionWay pour CroissancePlus et Astorg a été réalisée entre le 31 janvier au 27 février 2017, sur un échantillon représentatif de 401 entreprises de croissance, membres de Croissance Plus ou réalisant un chiffre d’affaire de 2 millions d’euros en n-1 et 10% de croissance sur les deux dernières années.

Retrouvez l’intégralité des résultats ici.

Retrouvez notre baromètre dans la presse ici et ici.