2CRSI élue Scale-Up 2019 par les entrepreneurs de croissance !

2CRSI élue Scale-Up 2019 par les entrepreneurs de croissance !

8 minutes pour pitcher, 8 minutes pour convaincre : c’est le défi relevé par les finalistes des Victoires de la Croissance – Scale-Up Awards face à un public qualifié de 150 entrepreneurs dans l’auditorium Jean d’Ormesson du Figaro.

 

Sélectionnées par un jury d’experts, les entreprises retenues ont rivalisé d’éloquence pour valoriser leur croissance.

Parmi les 90 dossiers reçus, le jury a choisi 5 entreprises finalistes :

2CRSI, représentée par Alain Wilmouth (co-fondateur) : société qui conçoit et fabrique des serveurs informatiques. 2CRSI possède une expertise en solutions de stockage, de calculs intensifsserveurs dédiéssystèmes convergents et appliances.

Alphyr, représenté par Alexandre Pham (co-fondateur) : le groupe Alphyr, au travers d’agences franchisées, propose des services de recrutement innovant grâce au digital. L’agence d’intérim 100% numérique MisterTemp complète le travail des agences afin de proposer une offre « multicanal ».

Happytal, représentée par Pierre Lassarat (co-fondateur) : Happytal propose des services d’accompagnement et des outils digitaux pour améliorer l’expérience patient, avant, pendant et après une hospitalisation.  L’entreprise s’adresse aussi aux directeurs d’établissements de santé pour optimiser l’accueil et la gestion des flux de patients et du parc hôtelier.

Surysreprésentée par Hugues Souparis (fondateur) : Surys est spécialisée dans la conception, la fabrication et la commercialisation de composants optiques d’authentification de haute sécurité notamment grâce aux applications holographiques. 

Visiativ, représenté par Laurent Fiard (co-fondateur): éditeur de logiciels, intégrateur de solutions innovantes et de conseil en innovation, Visiativ accompagne les entreprises dans leur transformation numérique

Les entrepreneurs présents ont voté pour récompenser 2CRSI. Dirigée par Alain Wilmouth, elle devient la Scale-Up de l’année 2019 ! Elle succède ainsi à Ogury, Scale-Up 2018 dirigée par Jean Canzoneri et Thomas Pasquet.

Son dirigeant, Alain Wilmouth, réagit : « Merci à tous nos collaborateurs et à nos clients qui ont contribué à faire le succès de 2CRSI. Nous prévoyons de réaliser 200 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2020, sur 4 continents ! Aujourd’hui, si les géants du numérique souhaitent travailler avec une entreprise de Strasbourg, ce n’est pas seulement pour notre capacité d’innovation, mais c’est aussi pour notre agilité à développer des solutions uniques pour satisfaire leurs attentes. La France a de nombreux outils pour devenir une Scale-Up nation ! ».

Le prix spécial du jury, a lui été attribué à Alphyr – Mister Temp’ dirigée par Alexandre Pham.

« Nous nous félicitons de la qualité exceptionnelle des dossiers reçus pour cette édition des Victoires de la Croissance – Scale-Up Awards. Le jury a sélectionné 5 lauréats parmi les 90 candidatures répondant aux critères cumulés de l’innovation, de la croissance et du développement à l’international qui représentent les clés pour permettre à nos finalistes de devenir les ETI de demain. » Jean-Baptiste Danet, président de CroissancePlus.

« Cette année encore, la qualité des dossiers et la motivation des entrepreneurs nous confirme qu’il est plus que nécessaire de mettre les projecteurs sur ces entreprises en hypercroissance. Elles sont les moteurs de notre économie et portent haut les couleurs de la France à l’international. Elles nous montrent aussi qu’une entreprise peut continuer d’afficher une croissance exceptionnelle plusieurs années après sa création, l’hypercroissance n’est pas réservée aux start-up ! », François Bloch, directeur général de KPMG

« Nous nous réjouissons d’être pour la première fois cette année le partenaire des Victoires de la Croissance. En nous associant à ce prix, nous avons à cœur de valoriser ces entreprises qui participent au développement économique et à la création d’emplois dans notre pays. Un grand bravo à l’ensemble des participants de cette édition 2019 qui a permis de révéler une sélection de très belles pépites en hyper-croissance ! » d’Alain Breffeil, directeur de la clientèle Entreprises de la banque de détail BNP Paribas France

« Pour Le Figaro, les Victoires de la croissance traduisent un engagement au long cours dans l’actualité entrepreneuriale dans Le Figaro économie et ses suppléments, Le Figaro entrepreneurs, Le Figaro décideurs. Le lauréat des Victoires 2019 – 2CRSI – ainsi que les quatre autres finalistes – Alphyr, Happytal, Surys et Visiativ – montrent que l’économie française peut s’appuyer sur un solide tissu de PME et d’ETI », Bruno Jacquot, rédacteur en chef du Figaro Economie

« Remporter le prix de Scale-Up de l’année 2018 a permis de mettre en lumière l’hyper-croissance de Ogury. Cette distinction, après seulement quatre ans d’existence sur le marché, nous a confortés dans notre mission : rendre le marketing digital compris et apprécié par les consommateurs et les marques. Recevoir une telle récompense est une fierté aussi bien pour les fondateurs que pour l’ensemble des collaborateurs qui participent au succès d’Ogury. » Jean Canzoneri, dirigeant d’Ogury (lauréat 2018)

Composition du jury :

  • Jean-Baptiste Danet, président de CroissancePlus
  • François Bloch, directeur général de KPMG
  • Alain Breffeil, directeur de la clientèle Entreprises de la banque de détail BNP Paribas France
  • Bruno Jacquot, rédacteur en chef au Figaro Économie
  • Elie Kanaan, CMO d’Ogury, lauréat de l’édition 2018 des « Scale-Up Awards »

Les critères de sélection retenus étaient les suivants :

  • Être une société française indépendante
  • Avoir un chiffre d’affaires supérieur à 10M€ sur le dernier exercice clos
  • Avoir une croissance annuelle moyenne de +10% du chiffre d’affaires sur les trois derniers exercices clos
  • Avoir une croissance continue des effectifs sur les trois derniers exercices clos
  • Avoir des capitaux propres positifs sur les trois derniers exercices clos

 

Retrouvez l’intégralité du communiqué de presse. 

« 2CRSI : heureux vainqueur des Victoires de la Croissance 2019 » : retrouvez l’article du Figaro.

Encourageons le partage des fruits de la croissance !

Encourageons le partage des fruits de la croissance !

CroissancePlus s’associe à la Conférence sur le partage de la valeur entre l’entreprise et les salariés, organisée le 11 juin par Thibault Lanxade et François Perret, nommés par le Gouvernement Ambassadeurs à l’intéressement et à la participation.

 

Parce que les entreprises ne sauraient créer de la richesse sans l’implication et l’engagement au quotidien de leurs salariés, CroissancePlus porte comme valeur fondatrice le partage équitable des fruits de la croissance.

Avec son guide pour encourager les entrepreneurs à « Partager les fruits de la croissance pour grandir ensemble », publié en février dernier, CroissancePlus donne les clés de compréhension des quatre principaux dispositifs : participation, intéressement, BSPCE, actions gratuites.

Le cadre fiscal et juridique a évolué favorablement ces dernières années, notamment avec la loi PACTE, mais d’autres freins doivent être identifiés et levés.

Les entrepreneurs de CroissancePlus proposent ainsi de mettre en place la dégressivité du forfait social sur l’intéressement pour toutes les entreprises, au-delà de 250 salariés, ou, à défaut, de supprimer le forfait social sur les sommes versées en plus par rapport à celles versées l’année précédente.

Il est également indispensable de simplifier le dépôt des accords en homogénéisant et en standardisant le traitement des dossiers par les DIRECCTE pour traiter toutes les entreprises de manière homogène quel que soit le département.

Enfin, dans un monde économique qui change de plus en plus vite, les entreprises de croissance ont rarement une visibilité à 3 ans et craignent d’être engagées avec une formule sans pouvoir l’adapter en cas de besoin. En prévoyant un engagement d’un an avec tacite reconduction, les entreprises pourraient changer la formule si celle-ci se révélait inadaptée.

Pour Jean-Baptiste Danet, Président de CroissancePlus : « Le partage des fruits de la croissance est dans l’ADN de notre association. Outil pour fidéliser les collaborateurs et attirer les talents, il répond également aux préoccupations sociétales sur le rôle de l’entreprise et aux préoccupations sociales sur le pouvoir d’achat des salariés. Il est plus que jamais urgent de l’encourager. »

Téléchargez le communiqué de presse.

Redynamisation des territoires : partenariat CroissancePlus / Institut Sapiens

Redynamisation des territoires : partenariat CroissancePlus / Institut Sapiens

Les inégalités territoriales ont été l’un des détonateurs probables de la crise des gilets jaunes. Elles trouvent leurs racines dans près de 40 ans de désindustrialisation. Ces fermetures massives de sites industriels sont imputables à la distorsion de compétitivité due à notre fiscalité trop lourde. Les entreprises françaises s’acquittent d’environ 70 milliards d’euros de taxes de plus que leurs concurrentes allemandes.

La revitalisation de nos territoires passera par leur réindustrialisation.

En partenariat avec CroissancePlus, l’Institut Sapiens crée un groupe de travail dont l’objectif est triple :

  • établir précisément le diagnostic de la désindustrialisation et de ses causes ;
  • proposer des mesures permettant une réindustrialisation rapide de la France ;
  • bâtir un plan d’expérimentations locales de ces propositions.

Composé de chefs d’entreprises, d’entrepreneurs, d’économistes, d’élus locaux et d’universitaires, le groupe de travail publiera ses conclusions au début de mois de juillet. Elles auront vocation à enrichir les débats du projet de loi de finance 2020.

Retrouvez le communiqué de presse en cliquant ici.

L’entreprise doit s’inscrire dans le « pacte territorial » annoncé par le Président de la République

L’entreprise doit s’inscrire dans le « pacte territorial » annoncé par le Président de la République

CroissancePlus retient du discours du Président de la République qu’il souhaite donner de nouvelles ambitions et une nouvelle orientation aux politiques publiques, notamment avec un « pacte territorial » qui propose une décentralisation adaptée aux spécificités des territoires.

Parce que nous considérons que l’entreprise est le moteur de la vitalité et de l’attractivité des territoires, CroissancePlus a fait de nombreuses propositions qui répondent de manière pragmatique aux enjeux exprimés pour placer l’entreprise au cœur des politiques économiques régionales.

Ces deux dernières années, le Gouvernement a engagé des réformes ambitieuses, notamment celle de l’apprentissage et de la formation professionnelle, et a encouragé le partage des fruits de la croissance qui est une valeur fondamentale pour les entrepreneurs de CroissancePlus.

Il faut poursuivre ces démarches par d’autres réformes structurelles au bénéfice du plein emploi, accompagner les personnes les plus éloignées du marché de l’emploi, lutter contre la précarité en favorisant l’employabilité et revaloriser le travail.

Dans ce cadre nous attendons des propositions concrètes :

  • déplacer les taxes de production (CVAE, CFE) après les bénéfices ;
  • alléger les coûts de transmission d’une entreprise pour ne pas déstabiliser les écosystèmes locaux ;
  • redonner à la commande publique son rôle de soutien aux PME;
  • accompagner la mobilité des demandeurs d’emploi.

CroissancePlus se tient à la disposition du Gouvernement pour que l’entreprise soit au cœur du projet de mobilisation pour le travail et l’emploi.

Pour Jean-Baptiste Danet, Président de CroissancePlus :  » Nous saluons la volonté du Président d’une responsabilisation de l’action publique et de la construction d’un « pacte territorial ». Pour autant, notre pays ne trouvera un dynamisme économique qui profite à tous sur l’ensemble des territoires que si l’entreprise est au centre de cette ambition, sans renoncement à la réduction de nos déficits. Seules les réformes structurelles que nous attendons lui donneront les moyens de réussir à créer le cercle vertueux de la croissance, de l’emploi et du pouvoir d’achat. »

Contact médias  : Isabelle d’Halluin Communication 06 03 00 88 48 / idh@isabelledhalluin.com

Direction des Affaires publiques : 01 56 88 56 20

Retrouvez le communiqué de presse en PDF

 

 

Contribution au Grand Débat National : CroissancePlus propose 19 mesures pour la croissance des entreprises et la redynamisation des territoires

Contribution au Grand Débat National : CroissancePlus propose 19 mesures pour la croissance des entreprises et la redynamisation des territoires

CroissancePlus a souhaité contribuer au grand débat national en organisant des réunions à Paris et dans les territoires.

Issues des problématiques quotidiennes des entrepreneurs, les propositions de CroissancePlus répondent de manière pragmatique aux enjeux actuels : recrutement, formation, fiscalité, transmission, rationalisation des dépenses publiques, meilleure lisibilité de l’action publique.

78% des français ont confiance dans leurs PME, l’entreprise est donc le lieu privilégié de la réconciliation ! Partage des fruits de la croissance, formation, accompagnement des personnes les plus éloignées du marché de l’emploi, lutte contre la précarité en favorisant l’employabilité : donnons aux entreprises les moyens de participer à notre modèle social.

Ces mesures doivent être accompagnées d’une responsabilisation de l’action publique, ce qui suppose de baisser les dépenses en rationalisant les structures publiques et leurs missions. La lisibilité et la crédibilité de l’action publique permettront alors de restaurer la confiance des citoyens.

Pour Jean-Baptiste Danet, Président de CroissancePlus : « Le grand débat national doit donner une place aux idées issues du terrain, pour que notre pays retrouve un dynamisme économique qui profite à tous sur l’ensemble des territoires.  Les entrepreneurs de CroissancePlus considèrent que l’entreprise est le lieu de la croissance, de la réconciliation, du dialogue et de la formation. C’est tout le sens de nos propositions. »

 

Retrouvez le communiqué de presse en cliquant ici 

 

CroissancePlus contribuera au Grand Débat National

CroissancePlus contribuera au Grand Débat National

Le potentiel de croissance de nos entreprises et la revitalisation du tissu économique dans les territoires sont indissociables.

C’est à ce titre que CroissancePlus va s’inscrire dans le grand débat national avec des propositions concrètes sur la baisse de la dépense publique et une réforme de la fiscalité :

– Réforme des taxes sur la production qui pénalisent fortement les entreprises françaises face à la concurrence mondiale ; la France est le seul pays qui taxe les entreprises avant qu’elles n’aient dégagé le moindre bénéfice
– Révision en profondeur de la fiscalité de transmission : 70 000 entreprises françaises seront à transmettre dans les 10 ans alors que seulement 17 % se transmettent aujourd’hui contre 55% en Allemagne et 70 % en Italie
– Instauration rapide d’un « small business act » à la française pour faire bénéficier plus facilement les PME de la commande publique

Parce que la création de richesses vient des entreprises et de leurs salariés, nous devons également œuvrer pour un meilleur partage des fruits de la croissance, vecteur de réconciliation durable entre acteurs économiques et société civile.

Rappelons qu’aucune mesure ne sera suffisante et pérenne sans une baisse drastique des dépenses publiques, condition sine qua none pour garantir une fiscalité juste et équilibrée.

Contact presse : Isabelle d’Halluin communication 06 03 00 88 48 / idhalluinpresse@gmail.com
Direction des Affaires publiques : 01 56 88 56 22

Pour retrouver ce CP en PDF, cliquez ici

cp CroissancePlus Grand débat national 14 01 2019