Quelles priorités pour l’Europe ? Echanges avec Amélie de Montchalin

Quelles priorités pour l’Europe ? Echanges avec Amélie de Montchalin

Le 3 décembre, Amélie de Montchalin, Secrétaire d’Etat chargée des Affaires européennes, est venue échanger avec les entrepreneurs de CroissancePlus.

 

Suite aux élections européennes de juin et à l’installation de la nouvelle Commission européenne, Amélie de Montchalin a rappelé et détaillé les priorités pour l’Europe :

  • La transition climatique
  • La prospérité économique et sociale
  • L’enjeu régalien
  • La voix de l’Europe dans le monde

De nombreuses préoccupations concrètes ont été relayées par les entrepreneurs et la Ministre a pu livrer sa vision et son ambition.

  • Quel impact pour les entreprises à court terme face à l’incertitude autour du Brexit ?
  • Comment favoriser l’émergence de champions européens et faire évoluer le droit de la concurrence face aux GAFA ?
  • Comment l’épargne peut contribuer à l’innovation et au financement des entreprises pour favoriser la croissance et l’emploi ?
  • Comment la Bourse peut financer les entreprises au niveau européen ?
  • Comment l’Union européenne peut avancer de manière pragmatique, avec l’accord de tous les Etats membres, tout en tenant compte des pays qui veulent la rejoindre ?

Comment valoriser les entreprises innovantes et technologiques ? Les entrepreneurs échangent avec Cédric O

Comment valoriser les entreprises innovantes et technologiques ? Les entrepreneurs échangent avec Cédric O

Le 20 novembre, CroissancePlus recevait Cédric O, Secrétaire d’Etat chargé du Numérique, pour un échange convivial avec les entrepreneurs.

Cédric O a détaillé l’ambition du Gouvernement pour accompagner les entreprises innovantes et technologiques afin de faire de la France un pays de licornes à la hauteur de notre capacité d’innovation.

Il a rappelé l’objectif du French Tech 120 : identifier 120 entreprises françaises pour les accompagner dans leur croissance et pour valoriser un écosystème pourvoyeur d’emplois. Cette initiative gouvernementale porte la même ambition que les « Victoires de la Croissance » que CroissancePlus organise chaque année en partenariat avec KPMG, BNP Paribas et le Figaro, pour mettre en lumière les entreprises d’hyper-croissance.

Les entrepreneurs ont interrogé le Ministre sur les moyens de financement, sujet incontournable pour permettre à nos entreprises de passer de la start-up à la scale-up. Les besoins de recrutement, notamment de développeurs, ont également été évoqués : on estime que les entreprises auront besoin de 200 000 talents en 2022. La formation professionnelle tout au long de la vie sera donc la clé pour répondre aux besoins de recrutement. Enfin, l’émergence de leaders technologiques, face aux GAFA, ne se fera pas sans l’Europe qui doit permettre une concurrence loyale.

 

Comment vivre et entreprendre à Paris ? Rencontre avec Benjamin Griveaux

Comment vivre et entreprendre à Paris ? Rencontre avec Benjamin Griveaux

Le 25 octobre, les entrepreneurs de CroissancePlus ont reçu Benjamin Griveaux pour l’une de nos « Matinales politiques » dans un esprit constructif et convivial.

Le candidat LREM à la Mairie de Paris a partagé son diagnostic des difficultés rencontrées par les parisiens et a présenté son projet global pour la capitale.

Attractivité, transports, logement, pouvoir d’achat, JO 2024 : Benjamin Griveaux et les entrepreneurs ont échangé sur de nombreux sujets concrets qui concernent les entreprises, leurs salariés et leurs partenaires économiques.

Les entrepreneurs de CroissancePlus ont également émis des idées audacieuses pour redynamiser économiquement Paris au regard de leur expérience.

« Quand la démocratie se délite, le théâtocratie règne », intervention de Michel Maffesoli au Spring Campus 2019

« Quand la démocratie se délite, le théâtocratie règne », intervention de Michel Maffesoli au Spring Campus 2019

Michel Maffesoli est sociologue.

 

Docteur és lettres et sciences humaines et en sociologie, ancien élève de Gilbert Durand et de Julien Freund, il enseigne à l’Université Paris-Descartes de 1981 à 2012.

En 1992, il reçoit le Grand Prix des sciences humaines de l’Académie française pour son livre « La transfiguration du politique ».

Fondateur de la revue « Sociétés » et des « Cahiers européens de l’imaginaire », il est également directeur du Centre de recherche sur l’imaginaire (MSH) et vice-Président de l’Institut international de Sociologie. Il est membre de l’Institut universitaire de France depuis septembre 2008.

Ses travaux portent sur la question du lien social communautaire, de la prévalence de l’imaginaire et de la vie quotidienne dans les sociétés contemporaines. Il a analysé les changements qui conduisent une société moderne, structurée par la domination, la violence d’Etat, l’asservissement et le primat de la représentation, à devenir une société post-moderne. Sa sociologie descriptive nous donne les clefs pour comprendre le présent.

 

Retrouvez l’intégralité de son intervention en vidéo :

« La librairie de l’éco », retrouvez l’intervention d’Emmanuel Lechypre au Spring Campus 2019

« La librairie de l’éco », retrouvez l’intervention d’Emmanuel Lechypre au Spring Campus 2019

Emmanuel Lechypre est journaliste économique.

 

Titulaire d’une licence de Sciences Economiques et d’une maîtrise d’Econométrie à l’Université de la Sorbonne, il rejoint le journal L’Expansion en 1990 et occupe plusieurs responsabilités, notamment chef du service Economie et rédacteur en chef. Il dirige également le Centre de prévision du magazine.

En 2012, il devient éditorialiste à BFM Business et BFMTV et directeur de l’Observatoire BFM. Il présente « La librairie de l’éco » sur BFM Business et intervient également dans l’émission « On n’arrête pas l’éco » sur France Inter.

Il est co-auteur de plusieurs ouvrages : « 150 idées reçues sur l’économie » (2008) et « La présidentielle en 25 débats » (2012).

A l’occasion du Spring Campus 2019, Emmanuel Lechypre est venu nous présenter une sélection de livres coup de cœur ! Retrouvez sa sélection en vidéo :

 

« Mission espace : une leçon qui vient d’en haut », intervention de Stefano Antonetti au Spring Campus 2019

« Mission espace : une leçon qui vient d’en haut », intervention de Stefano Antonetti au Spring Campus 2019

Stefano Antonetti est Head of Sales – Institutional Business de D-Orbit

Ingénieur en génie spatial, il est diplômé de l’Université de Rome « La Sapienza » et de la Delft Technical University (Pays Bas), en se spécialisant en systèmes satellitaires et aérodynamique supersonique. Il travaille pendant 7 ans à Paris pour 4SPACE, une PME de consulting pour l’Agence Spatiale Européenne.

En 2014, il rencontre Luca Rossettini, fondateur de D-ORBIT, qui le convainc de rentrer en Italie pour rejoindre son équipe.

Début 2014, D-ORBIT n’était qu’une start-up de quelques passionnés, avec l’ambition de nettoyer l’espace de ses débris. Aujourd’hui D-ORBIT compte plus de 50 collaborateurs, et est un des membres du « New-Space » le plus respecté en Europe.

A l’occasion de cette 11ème édition de notre Spring Campus, Stefano Antonetti est venu nous présenter la mission de D-Orbit dans l’espace et leur modèle d’entreprise.

Retrouvez en vidéo, l’intégralité de son intervention :