Découvrez Julien Wormser, Directeur associé de la Banque Wormser Frères

Découvrez Julien Wormser, Directeur associé de la Banque Wormser Frères

Chez CroissancePlus, ce sont 350 entrepreneurs français qui créent des emplois et se développent en France et à l’international. Focus sur ces entrepreneurs et leurs secrets pour continuer à croître.

 

 

Julien Wormser est  Directeur associé de la Banque Wormser Frères, une des rares banques familiales en France à taille humaine à être encore totalement indépendante.

1. Quel est le service/produit innovant de votre entreprise ?

Nous avons lancé il y a maintenant quelques années le Venture Loan pour palier un manque dans l’écosystème de financement pour les start-ups en France. Ce concept anglo-saxon, solution innovante de financement sous forme de prêt, s’adresse aux entreprises en forte croissance, déjà rentables ou en passe de le devenir grâce à un différé d’amortissement la 1ère année. Le Venture Loan présente aussi l’avantage de ne comporter ni garantie, ni caution, ni pénalité de remboursement anticipé.

2. Votre fierté en tant qu’entrepreneur ?

Avoir rejoint la Banque familiale, créée par mon arrière-grand-père, aux côtés de mon père et mon frère, pour accompagner les entrepreneurs. Surtout parce qu’en étant détenue et gérée par la famille qui l’a fondée, la banque peut maîtriser sa stratégie et, par sa souplesse et son agilité, peut s’adapter et précéder les nombreuses évolutions des métiers de la banque. Le lancement de notre banque 100% digitale pour les professionnels, manager.one, en est un bon exemple.

3. Une erreur qui vous a fait grandir ?

Dans ma précédente vie d’investisseur en capital dans les PME, j’ai eu certaines opportunités qui me tenaient à cœur car elles me semblaient faire beaucoup de sens. Mais en voulant les concrétiser, j’ai pu pêcher par impatience ou manque d’implication des équipes. Il m’a donc parfois manqué l’adhésion du collectif ou même un regard critique toujours utile pour affiner un projet.

4. Votre idée de réforme pour faciliter la croissance des entreprises françaises ?

Nous sommes intimement convaincus du rôle essentiel des start-ups dans l’économie de notre pays. En tant que 1er prêteur de la chaîne avec le Venture Loan, nous avons voulu contribuer à notre échelle à faire émerger des entreprises ayant fait la preuve de leur modèle économique. Nous croyons utile de promouvoir le rôle des banques dans l’écosystème de financement des start-ups comme alternative aux levées de fonds en capital car elles évitent la dilution pour les dirigeants et leur permettent de conserver leur indépendance grâce à l’atteinte d’une rentabilité structurelle.

C’est pourquoi nous voudrions encourager l’état français à soutenir ces modes de financement au travers d’aide, tel que cela peut exister au niveau européen.

5. Pourquoi avoir adhéré à CroissancePlus ?

Il nous a semblé enthousiasmant de rejoindre le réseau de CroissancePlus, que j’avais la chance de déjà connaître et dont le projet et le dynamisme correspondent parfaitement à notre vision et à nos propres préoccupations. Nous espérons ainsi contribuer avec les adhérents à encourager l’entrepreneuriat en France, en mettant en place des solutions innovantes pour pouvoir développer les entreprises. Nous sommes aussi très sensibles aux valeurs portées par CroissancePlus autour de l’humanisme et du partage, qui sont fortement ancrées au sein de la banque familiale depuis plusieurs générations.

Découvrez Christophe Arnoux, Fondateur d’EVIDENCE

Découvrez Christophe Arnoux, Fondateur d’EVIDENCE

Chez CroissancePlus, ce sont 350 entrepreneurs français qui créent des emplois et se développent en France et à l’international. Focus sur ces entrepreneurs et leurs secrets pour continuer à croître.

 

 

Christophe Arnoux est fondateur d’Evidence, un cabinet de conseil en stratégie et communication qui accompagne les entreprises et leurs dirigeants pour qu’ils deviennent des références auprès des décideurs et des médias.

1. Quel est le service/produit innovant de votre entreprise ?

ÉVIDENCE est un cabinet de conseil en stratégie et communication créé en 2017 par 3 associés issus du monde des médias, des directions marketing/communication de grands Groupes et de Cabinets ministériels. Nous sommes aujourd’hui une équipe de 12 personnes et nous aidons les dirigeants et les marques à devenir des référents incontournables, dans la durée, pour les médias et les décideurs. Nous intervenons notamment dans l’immobilier, la ville et la Tech en conseil stratégique, accompagnement des dirigeants, relations Médias et influence.

Nous nous positionnons sur plusieurs tendances de fond de ces prochaines années, qui en font une période historique : les Jeux Olympiques 2024, le Grand Paris, le boom de l’IA, la transition énergétique et l’urgence climatique. Ces tendances vont générer de nombreux grands projets, qui ont un besoin vital d’accompagnement en communication et en influence.

Exemple de clients : Nexity, Bureau Veritas, Groupama, SFL, Qualitel, l’agence d’architecture PCA-Stream (Philippe Chiambaretta), le salon international du Mipim, Kwerk (coworking), Mooncard (fintech), Artefact ou encore MyTraffic (data).

2. Votre fierté en tant qu’entrepreneur ?

Être allé jusqu’au bout d’un concept imaginé en 2014 sur un coin de table de wagon-bar TGV entre Paris et Genève. La structure a été ensuite « incubée » dès 2015 au sein d’une grande agence corporate (Terre de Sienne). Avant de réaliser un spin-off à l’automne 2017, tout en maintenant des liens d’affaires et des clients communs. En deux ans, la croissance a été exponentielle et nous sommes fiers de faire participer tous nos salariés aux fruits de notre croissance, à des niveaux importants et depuis le 1er jour.

3. Une erreur qui vous a fait grandir ?

Cela risquerait d’être trop long ! Être entrepreneur, c’est accepter de prendre des risques et donc de commettre des erreurs… Tout l’enjeu est d’apprendre de ses erreurs et d’éviter qu’elles soient fatales

4. Votre idée de réforme pour faciliter la croissance des entreprises françaises ?

Je n’ai pas la solution mais il faut faire évoluer les mentalités pour être dans une culture de 2ème chance… chaque entrepreneur doit pouvoir se tromper au moins une fois ! C’est une grande différence avec les anglo-saxons pour qui l’échec n’est pas vu comme un mot péjoratif mais au contraire comme un événement nécessaire à la construction de la réussite.

5. Pourquoi avoir adhéré à CroissancePlus ?

J’ai rejoint cette année CroissancePlus comme une évidence ! L’envie de faire partie d’une grande famille d’entrepreneurs pour me nourrir et apprendre des expériences d’autres dirigeants. Ne plus me sentir « seul » au quotidien face au déluge des prises de décision. Mais aussi pour participer à un mouvement et défendre une vraie cause : les bâtisseurs de demain, c’est nous, et notre devoir, c’est de compter parmi les premiers contributeurs à plus de croissance pour la France.

Découvrez Alexandre, Ascanio et Jean-Charles de Vogüé, co-gérants de Château Vaux-le-Vicomte

Découvrez Alexandre, Ascanio et Jean-Charles de Vogüé, co-gérants de Château Vaux-le-Vicomte

Chez CroissancePlus, ce sont 350 entrepreneurs français qui créent des emplois et se développent en France et à l’international. Focus sur ces entrepreneurs et leurs secrets pour continuer à croître.

 

 

Alexandre, Ascanio et Jean-Charles sont co-gérants du Château de Vaux-le-Vicomte, un chef d’œuvre architectural et paysager du 17° siècle, demeure de Nicolas Fouquet, ministre des Finances de Louis XIV.

1. Quel est le service/produit innovant de votre entreprise ?

L’un des aspects de notre métier est d’assurer la médiation culturelle entre le patrimoine et le public. En d’autres mots, comment faire vivre le patrimoine et les collections qu’il abrite ? Pour raconter l’histoire de Nicolas Fouquet et de Vaux-le-Vicomte, nous avons fait fi de toutes les solutions à base d’écrans afin de libérer le visiteur et le rendre acteur de sa visite. Aujourd’hui, grâce au Parcours Sonore Immersif et dans chaque pièce du château, il imagine les scènes de l’histoire qu’on lui raconte grâce à un casque dont sont restitués des dialogues enregistrés in situ en son binaural, ou à 360 degrés.

En 2021, une projection monumentale des dessins originaux de Charles Le Brun sur la coupole du Grand Salon permettra aux visiteurs de visualiser la fresque qui n’a jamais été peinte en raison de l’arrestation de Nicolas Fouquet. La projection aura lieu de jour comme de nuit.

A Vaux, la technologie est au service du patrimoine et de la médiation que nous nous devons d’assurer auprès des générations présentes et futures, sans tomber dans l’écueil d’une « dysneylandisation » du lieu.

2. Votre fierté en tant qu’entrepreneur ?

En moins de cinq ans, nous avons réussi à équilibrer les comptes d’une société familiale structurellement déficitaire et ce, malgré les coûts d’entretien et de restauration colossaux attachés à la plus grande propriété privée classée « monument historique » en France.

3. Une erreur qui vous a fait grandir ?

Travailler chacun pour soi, alors que l’entente et l’unité fraternelles permettent de vivre une aventure entrepreneuriale et familiale passionnante, très enrichissante et profitable !

4. Votre idée de réforme pour faciliter la croissance des entreprises françaises ?

Parmi les nombreux freins à l’entreprenariat et à la croissance de TPE, notamment pour des lieux pouvant accueillir du public : les normes sont à l’origine de nombreux abandons de création d’entreprise. Une meilleure compréhension des missions des entrepreneurs.ses du patrimoine par nos ministères de tutelle serait bienvenue !

5. Pourquoi avoir adhéré à CroissancePlus ?

Les trois frères ont adhéré à CroissancePlus pour se créer l’opportunité de sortir de notre « prison dorée » et aller chercher de l’inspiration chez nos pairs entrepreneurs.ses. Dans une nouvelle dynamique de croissance, nous avons ressenti le besoin d’en parler, de partager notre expérience mais aussi et surtout d’avoir nos sens en éveil sur ce qui se passe autour de nous, dans le monde de l’entreprise.