L’urgence d’une réforme fiscale pour l’attractivité des territoires

L’urgence d’une réforme fiscale pour l’attractivité des territoires

CroissancePlus et l’Institut Sapiens ont allié l’expérience de terrain d’entrepreneurs et l’analyse macroéconomique d’experts, pour faire des propositions concrètes destinées à améliorer la compétitivité des entreprises françaises et soutenir l’attractivité des territoires.

 

 

Les taxes de production ont une responsabilité directe dans la perte d’attractivité des territoires et dans le déficit de compétitivité des entreprises françaises. Tous les secteurs sont concernés : l’industrie mais aussi les services.

Ces taxes sont injustes car elles sont décorrélées des résultats de l’entreprise. En cas de retournement de conjoncture, les entreprises continuent de les payer.

Elles constituent ainsi un frein réel à l’investissement économique en orientant les choix des entrepreneurs et en freinant leurs investissements, leurs recrutements et donc leur croissance.

Olivier Babeau, Président fondateur de l’Institut Sapiens : « On ne peut pas se lamenter de la désertification territoriale et maintenir inchangée une absurdité fiscale qui est une cause indéniable de notre dramatique désindustrialisation. Pour un coût raisonnable pour les finances publiques, il est possible de redonner à nos entreprises la compétitivité dont elles ont besoin. C’est toute l’économie territoriale qui en bénéficierait. »

Jean-Baptiste Danet, Président de CroissancePlus : « Nous ne pouvons que nous satisfaire de la prise de conscience collective et récente sur l’impact des taxes de production. Il faut aller plus loin que les récentes propositions du Conseil d’analyse économique. Il y a urgence à réformer les taxes de production et plus particulièrement la CVAE. Il en va de la compétitivité de toutes les entreprises et de l’attractivité de tous les territoiresJe sais que Thibaut Bechetoille, dirigeant d’OZON, qui me succède à partir de juillet continuera à porter nos propositions. »

Retrouvez le communiqué de presse. 

« Réformer pour Réconcilier » : l’ambition de 350 entrepreneurs au service de la croissance et de l’emploi

« Réformer pour Réconcilier » : l’ambition de 350 entrepreneurs au service de la croissance et de l’emploi

Une nouvelle publication de CroissancePlus.

Deux ans après « L’Urgence de la Réforme » et un an après « Le Sens des Réformes », ensemble de propositions à destination du nouvel exécutif pour libérer la croissance des entreprises et favoriser la création d’emplois, CroissancePlus publie « Réformer pour Réconcilier ».

 

 

Si de nombreuses propositions des entrepreneurs de CroissancePlus ont trouvé un écho favorable dans le débat public, cette nouvelle publication insiste sur la nécessité de poursuivre l’élan de réformes engagé depuis deux ans, autour de deux ambitions :

  • Le travail, garant du pouvoir d’achat
  • Les entreprises, garantes de la vitalité des territoires

Formation, valorisation du travail, partage des fruits de la croissance, fiscalité de production, transmission, financement, commande publique : CroissancePlus envisage tous les leviers pour placer l’entreprise au cœur d’un nouveau « pacte », réconciliant les salariés, les entreprises et les territoires.

Ces propositions concrètes, issues de l’expérience des entrepreneurs, donneront aux entreprises les moyens de réussir et de grandir dans un écosystème dynamique.

Jean-Baptiste Danet, Président de CroissancePlus : « Cette publication clôt trois années riches et intenses pendant lesquelles j’ai eu à cœur de représenter les entrepreneurs de CroissancePlus dans le débat public. Je sais que Thibaut Bechetoille, dirigeant d’OZON (solution de cybersécurité tout-en-un conçue pour les PME), qui me succède à partir de juillet continuera à porter haut nos valeurs et notre vision pour poursuivre les réformes indispensables à la réussite de nos entreprises sur l’ensemble du territoire. »

Retrouvez l’intégralité du communiqué de presse en cliquant ici. 

Propositions des entrepreneurs de CroissancePlus pour relancer l’industrie française

Propositions des entrepreneurs de CroissancePlus pour relancer l’industrie française

Alors que la FrenchFab met un coup de projecteur sur l’industrie française, le Groupe de travail sur l’Industrie, piloté par Laurent VRONSKI, a fait 20 propositions pour :

  • Rendre l’industrie attractive
  • Instaurer une fiscalité qui ne pénalise plus la production
  • Créer un écosystème industriel
  • Favoriser l’innovation et le lancement de nouveaux produits
  • Favoriser le patriotisme industriel
  • Simplifier la réglementation

 

Développer des actions avec les écoles pour donner aux jeunes le goût d’entreprendre et d’innover, simplifier la fiscalité en remplaçant la CVAE par un taux unique d’IS, créer une assurance type « Coface» pour couvrir les risques de lancement d’innovations, adapter l’apprentissage et la formation professionnelle aux besoins des entreprises …

Toutes les mesures proposées répondent de manière pragmatique aux préoccupations quotidiennes de nos entrepreneurs. Elles permettraient de relancer l’industrie française au bénéfice de la croissance et de l’emploi.

> Retrouvez le document complet en version pdf ici !

 

2018_Propositions Industrie CroissancePlus

 

Retrouvez également notre publication : Le Sens des Réformes.

 

réformes des entrepreneurs

Le Sens des Réformes

Le Sens des Réformes

Retrouvez la contribution des entrepreneurs de CroissancePlus à la réflexion sur la modernisation de la France.

Introduction des réformes des entrepreneurs

CroissancePlus a rappelé en publiant ses propositions, « l’Urgence de la réforme », en février 2017, que sa mission est de réfléchir aux voies et moyens d’encourager l’entrepreneuriat et de créer les conditions favorables au développement des entreprises.

Ces propositions partaient du constat que les entreprises doivent réussir, créant ainsi un cercle vertueux de croissance et d’emploi. Les entreprises qui se développent peuvent tenir leur rôle social et partager les fruits de la croissance. Or les conditions de cette réussite sont régulièrement écornées par la multitude de contraintes qui pèsent sur elles.

L’arrivée au pouvoir d’une nouvelle génération, plus ouverte aux expériences diverses du monde du travail crée les conditions d’une meilleure entente entre la société politique et les entreprises, au nom de l’intérêt commun. Les premières réformes menées sont encourageantes, et nous voulons aujourd’hui donner un nouveau signal fort de ce qu’attendent les entrepreneurs.

Nous savons que nos propositions ne seront acceptées qu’à condition d’être efficaces, et également justes.

C’est la raison pour laquelle CroissancePlus milite inlassablement pour de nouveaux équilibres : privilégier le risque à la rente ; dessiner un environnement favorable aux entreprises ; trouver une juste approche pour partager les fruits de la croissance.

Nous aspirons à des règles claires, à une Europe qui protège, à un partage équitable des richesses. Nous voulons réaliser la réconciliation entre entreprises et Français, entre patrons et salariés, pour réformer notre pays et lui insuffler l’élan dont il a besoin pour réussir dans la mondialisation.

Ce document présente la vision que nous portons et les réformes équilibrées que nous appelons de nos vœux. Pour que l’esprit de réforme se traduise en réformes.

Retrouvez le document en pdf en cliquant ici !

 

le_sens_des_reformes_24pages_V7_textes
#UrgenceReforme: les propositions de CroissancePlus

#UrgenceReforme: les propositions de CroissancePlus

Retrouvez ici les propositions de CroissancePlus

Le projet que les Français ont choisi lors des élections de 2017 prend en compte une partie des attentes des entrepreneurs : simplification du code du travail, allègement de la fiscalité, modernisation de l’économie.

Mais pour retrouver le chemin de la croissance et de l’emploi, de nombreuses inconnues subsistent, notamment concernant l’acceptabilité sociale des réformes. Les membres du Gouvernement et les parlementaires ne pourront changer la donne que s’ils parviennent à réconcilier les Français autour d’objectifs communs et bénéfiques pour le plus grand nombre.

Les oppositions entre patrons et salariés, privé et public, finance et économie ne peuvent plus durer.

La responsabilité de cette mandature est immense. Il s’agit désormais d’élaborer les réformes pragmatiques que le pays attend depuis des décennies, au-delà des postures et des logiques politiciennes. Pour relever ce défi, CroissancePlus s’engage et propose à tous les décideurs publics des mesures simples et pragmatiques. Nous, entrepreneurs, devrons également assumer  notre part de responsabilité : avoir la ferme volonté de développer nos entreprises, d’investir, d’embaucher et de partager les fruits de la croissance avec nos collaborateurs.

Nous serons également présents pour partager nos expériences et nos idées avec les futurs parlementaires et le nouveau Gouvernement, afin de répondre ensemble à l’urgence de la réforme.


reforme-favoriser-creation-emploi-entrepreneur-croissance

reforme-favoriser-acces-emploi-entrepreneur-croissance

reforme-favoriser-acces-entrepreneuriat-entrepreneur-croissance

reforme-favoriser-creation-entreprise-entrepreneur-croissance

reforme-faciliter-financement-entreprise-entrepreneur-croissance

reforme-economie-forte-independante-entrepreneur-croissance