Menu

1er réseau d'entrepreneurs de croissance

engagés pour libérer l'économie et favoriser la croissance des entreprises

Baromètre : Entrepreneurs recherchent Président réformateur désespérément

Réalisée par OpinionWay auprès d’un panel de dirigeants d’entreprises, la 15ème édition du Baromètre des scale-up (entreprises de croissance) fait ressortir plusieurs tendances : des perspectives microéconomiques encourageantes mais qui ne sont pas très optimistes sur la reprise de la croissance dans le monde et plus particulièrement en France. Voir Baromètre directement

Dans la perspective des prochaines élections présidentielles, nous avons demandé à nos entrepreneurs de se prononcer sur la personnalité qui, selon eux, serait le meilleur candidat à gauche et à droite. A gauche, Emmanuel Macron arrive en tête, avec 43% d’opinions favorables exprimées, loin devant Manuel Valls (10%) et François Hollande (2%). A droite, Alain Juppé arrive en tête (25%), suivi par François Fillon (14%) qui remonte, puis Bruno Le Maire (10%). On note un fort « décrochage » de Nicolas Sarkozy qui lui arrive en 4ème position (9%), et perd ainsi sa place de principal concurrent d’Alain Juppé, au profit de François Fillon.

Stanislas de Bentzmann, Président de CroissancePlus : « Pour la première fois, il y a un retour à des chiffres plutôt positifs sur les perspectives d’investissement et d’embauches – ce sont des chiffres qu’on n’avait pas vu depuis 2009. Les entrepreneurs seront particulièrement attentifs aux propositions de réformes économiques formulées par les futurs candidats. Leur confiance dans la politique du gouvernement se redresse lentement et reste très faible. »
Malgré ces dernières années économiquement peu favorables, les entrepreneurs ont des perspectives de croissance encourageantes pour 2016. Pour les 6 prochains mois, ils prévoient une activité en hausse (49%), dépassant les prévisions de stabilité (40%), ce qui n’était pas arrivé depuis 4 ans.

Les perspectives d’embauches donnent également des signaux positifs, avec des entreprises qui ont massivement augmenté leurs effectifs (40%) et 35% des entrepreneurs qui souhaitent recruter pendant l’année à venir. Les mesures jugées les plus incitatives à la création d’emploi sont l’allègement de la fiscalité (85%), la simplification du code du travail (81%) et la baisse du coût du travail (80%).

Thierry Timsit, Managing Partner d’Astorg Partners : « Les scale-up cherchent également à élargir leurs horizons : 1/3 d’entre-elles souhaitent s’implanter à l’étranger, principalement dans l’Union européenne. De plus en plus d’entrepreneurs interrogés voient l’internationalisation comme un levier de croissance incontournable, ce qui est très positif. »

Les entrepreneurs de croissance ont davantage confiance en leur propre entreprise qu’en l’économie française, européenne ou mondiale. La confiance en l’économie mondiale s’érode même fortement, perdant 8 points par rapport à son niveau précédent. Globalement, les entrepreneurs ont peu confiance dans la capacité du Gouvernement à les soutenir, même si une part croissante d’entre eux considère néanmoins qu’il peut contribuer à favoriser l’innovation (35%).

En conclusion, les entrepreneurs veulent croire à la reprise, même si elle reste encore incertaine pour beaucoup.

Retrouvez le baromètre en suivant ce lien 

Voir CP  en version PDF