Menu

1er réseau d'entrepreneurs de croissance

engagés pour libérer l'économie et favoriser la croissance des entreprises

Résultats de la 12ème édition du Baromètre CroissancePlus / Astorg Partners

Réalisée par OpinionWay auprès de dirigeants d’entreprises de croissance, la 12ème édition du baromètre CroissancePlus / Astorg Partners montre une nouvelle perte de confiance des entrepreneurs en l’économie française avec des marges, des créations d’emplois et des investissements en stagnation.

75% des entrepreneurs interrogés sont inquiets de la tournure que prend la politique économique et sociale française, alors que la confiance en l’économie mondiale est bonne et que 79% d’entre eux restent optimistes sur l’activité de leur entreprise.

Le Président de la République et le gouvernement ont annoncé des mesures bénéfiques aux entreprises mais qui tardent à se mettre en œuvre. En parallèle, ils ont envoyé un message contradictoire en prenant des mesures de complexité qui vont freiner le développement des entreprises et entrainer des chutes de marges.

Stanislas de Bentzmann, Président de CroissancePlus : « Les résultats de ce nouveau baromètre montrent un changement de tendance et une perte de confiance dans la politique économique du
gouvernement, inquiétant dans ce contexte extrêmement difficile pour les entreprises ».

Thierry Timsit, Directeur général délégué d’Astorg Partners témoigne : « L’inertie dans la mise en œuvre d’une politique de l’offre érode la confiance et vide le système de son énergie : la machine est en roue libre ».

L’économie française génère un manque de confiance. Cette tendance peut être inversée si, à l’avenir, les décideurs politiques tiennent davantage compte des réalités suivantes :

  • Le taux de marges des entreprises de croissance est en baisse pour plus d’1 entreprise sur 3. Pour les 6 prochains mois, seulement 3 entrepreneurs sur 10 comptent faire des investissements. Ces chiffres sont inquiétants car ils montrent une réelle frilosité dans les projets.
  • La situation de l’emploi en France risque de ne pas s’améliorer dans les prochains mois car 70% des entreprises de croissance ont décidé de stabiliser leurs effectifs. En parallèle, les hausses de rémunération se raréfient. CroissancePlus ne peut que pousser son combat historique : mettre en place des dispositifs de partage de la croissance, justes et fiscalisés équitablement, pour motiver et investir les collaborateurs dans le développement de leur entreprise.
  • Dans un monde en mutation, les entreprises doivent pouvoir être agiles pour grandir et pour relancer la croissance et l’emploi. Les entrepreneurs insistent sur la nécessité d’engager des réformes puissantes :

Près des 2/3 demandent un droit du travail plus simple à appliquer. Ils en appellent également aux pouvoirs publics pour baisser drastiquement les dépenses publiques ainsi que la fiscalité pesant sur les entreprises.

Près de 70% des entrepreneurs veulent une réforme du temps de travail en passant par l’annualisation.

65% demandent la suppression des effets de seuil et la création d’un contrat unique, toujours dans un objectif de simplification.

Share This: