Menu

1er réseau d'entrepreneurs de croissance

engagés pour libérer l'économie et favoriser la croissance des entreprises

« Jeunes … ET volontaires » – Martin Hirsch

martin-hirschL’Institut de l’engagement est une association à but non lucratif créée en 2012 à l’initiative de Martin Hirsch.

Son rôle est de repérer des jeunes qui se sont engagés dans une mission au service de l’intérêt général et de les accompagner dans leur projet d’avenir. La conviction profonde ?

Écoles et entreprises ont tout intérêt à travailler main dans la main.

Pourquoi avez-vous créé l’Institut de l’engagement ?

En 2010, quand j’étais au gouvernement, j’ai pu faire voter à l’unanimité la création d’un service civique volontaire pour les jeunes. Le succès auprès d’eux a été immédiat, avec des jeunes très divers. Je me suis rapidement rendu compte qu’il ne fallait pas que le « soufflé retombe » et qu’une personne qui s’était révélée pendant son service civique ne devait pas revenir à la case départ. L’Institut de l’engagement a pour vocation et déjà pour effet de leur permettre de valoriser leur engagement dans des études, dans l’accès à l’emploi, dans la conception et la mise en œuvre d’un projet entrepreneurial. C’est un peu la « grande école » des volontaires, des engagés, et on pourrait dire des débrouillards et des passionnés. L’Institut de l’engagement a connu ce qu’on pourrait appeler une « croissance +++» puisque cinq ans après sa création, elle compte 700 lauréats par an – plus que Polytechnique ou HEC !

Quelles sont les différentes actions proposées par l’Institut ?

L’Institut de l’engagement propose à ses lauréats le choix entre 3 filières : la formation, avec des partenariats noués avec 150 établissements qui reconnaissent la valeur de nos lauréats ; l’emploi, vers des entreprises partenaires, qui peuvent trouver des jeunes qui ont été confrontés à une première expérience de terrain à travers leur service civique ; la création de projet, qu’il soit entrepreneurial ou associatif, dans des domaines très variés. Aux jeunes, nous apportons une approche globale : l’ouverture des portes auprès de nos partenaires ; un accompagnement méthodique; un parrainage par des professionnels bénévoles ; des bourses ; un cycle d’ateliers et de conférences ; nous avons à la fois une approche individuelle et collective en cultivant un esprit de promotion, très important à nos yeux.

Quels sont pour vous les axes prioritaires en termes d’éducation ?

Je fais partie de ceux, nombreux, qui ne supportent pas la sélection par l’échec, les œillères qui empêchent de prendre en compte des expériences de terrain, et l’incapacité à transmettre la confiance en soi. Les axes qui me semblent prioritaires sont ceux qui vont à l’encontre de ces trois tares majeures. C’est ce que nous nous efforçons de faire à l’Institut de l’engagement. Et, incontestablement, ça marche.

L’Institut de l’engagement semble partager les mêmes valeurs que CroissancePlus. Jusqu’où souhaitez-vous faire évoluer ce partenariat, et en quel sens ?

Nous attendons beaucoup de ce partenariat que nous estimons déjà très prometteur avec les premiers parrainages, que nous espérons multiplier. Nos lauréats ont des talents, qu’ils ont démontrés pendant leur service civique, mais en général ils n’ont aucune expérience de l’entreprise. Or, souvent, les entreprises jouent le jeu du risque minimum en ne voulant pas être les premières à faire connaître l’entreprise. Nous comptons sur les membres de CroissancePlus pour être audacieux et donner l’exemple. Nous espérons également pouvoir davantage trouver de possibilités de formation en alternance. Contrairement à ce qu’on croit, ce ne sont pas les jeunes qui sont réticents, ce sont les portes qui sont trop étroites. Les entreprises peuvent soutenir l’Institut de l’engagement, qui n’est pas financé par l’État, en fléchant vers lui une partie de leur taxe d’apprentissage ou en participant à des actions de mécénat. Plus largement, nous souhaitons pouvoir donner à l’ensemble de nos lauréats une vision positive de l’entreprise et leur ouvrir des horizons que d’autres n’ont pas ouverts avant.

institut-engagement-chiffre

 

Martin Hirsch

Retrouvez le 10ème magazines des Entrepreneurs