Chez CroissancePlus, ce sont 350 entrepreneurs français qui créent des emplois et se développent en France et à l’international. Focus sur ces entrepreneurs et leurs secrets pour continuer à croître.

 

 

Jean-Philippe Haut est dirigeant de WineSitting, leader en France du stockage et de la logistique de vins et spiritueux pour le compte de tiers.

1. Quel est le service/produit innovant de votre entreprise ?

L’innovation a reposé dès le début sur une offre construite, non pas comme une offre de location de cave, mais comme un service reposant sur la mutualisation de l’espace et des coûts :

  • intégrant toute la chaîne de valeur logistique, de l’enlèvement à la livraison en passant bien sur par le stockage, démarches douanières incluses si nécessaire, et supprimant pour le client toutes les lourdeurs (inventaire, manutention, douanes, assurance, etc).
  • reposant à 100% sur un système d’information propriétaire et offrant aux clients via une web app, par API ou par EDI, différents outils très faciles d’usage (inventaire en ligne, demandes de livraison, export, facturation pour compte de tiers pour les clients multicomptes, tiers de confiance dans des opération de portage ou de financement, etc.) pour gérer au mieux et au plus simple stock et flux.

2. Votre fierté en tant qu’entrepreneur ?

Avoir 36 salariés en CDI, sans doute une cinquantaine avant l’été ! La création d’emploi est pour moi le plus grand engagement à l’égard de la communauté nationale, parce que c’est par l’emploi, et uniquement par l’emploi, qu’on peut tirer la France vers le haut, qu’on peut apporter de la liberté à chacun, et qu’on peut contribuer à lutter contre les fléaux de la société.

3. Une erreur qui vous a fait grandir ?

Penser que je pouvais tout faire ! La création de structures intermédiaires, une nouvelle organisation managériale de la société, ont été les vecteurs d’une croissance beaucoup plus rapide, d’une exécution bien meilleure. J’ai appris à m’entourer, avec confiance, de personnes qui sont individuellement meilleures que moi dans leur domaines respectifs, et l’équation a été très favorable à WineSitting.

4. Votre idée de réforme pour faciliter la croissance des entreprises françaises ?

Que les réductions de charges soient sur les gros salaires plutôt que sur les petits, pour pouvoir embaucher plus de vrais talents qui sont dans une compétition internationale, et les garder en France ! Comment ? Sortir des cotisations des entreprises une partie de la protection sociale ou prévoyance à partir d’un certain niveau de rémunération, en particulier la retraite, et laisser chacun se prendre en main. Chacun peut mieux faire pour lui-même que la communauté nationale pour tous…

Par ailleurs à plus long terme, lutter à tout prix, « what ever it takes », contre le délitement de l’éducation, apprendre à nos enfants, futurs entrepreneurs ou salariés, l’orthographe et la lecture, le français, les maths et la physique, l’histoire et la géographie, l’anglais, l’instruction civique, le fonctionnement des institutions, la notion du travail bien fait, bref leur donner une base solide et stable pour construire leur vie.

5. Pourquoi avoir adhéré à CroissancePlus ?

Pour rejoindre une communauté d’entrepreneurs avec qui je pense partager une vision de la société, discuter d’aujourd’hui et de demain, apprendre de chacun et peut être apporter quelques pierres à l’édifice.