LE CERCLE – Les impôts de production, qui représentent 72 milliards d’euros, asphyxient les entreprises françaises, en particulier dans les territoires éloignés des métropoles. Pour Olivier Babeau et Jean-Baptiste Danet, il faut agir dès maintenant sur cette myriade de taxes, si l’on veut vraiment attirer les investisseurs étrangers dans nos régions.

 

La sauvegarde des emplois et des sites industriels est au coeur du débat politique et économique local. Les fermetures d’usines, comme celles d’Ascoval à Saint-Saulve (Nord), de General Electric à Belfort ou de Ford à Blanquefort (Gironde), provoquent souvent la disparition des commerces, des services publics et des habitants. La désindustrialisation est l’une des causes majeures de la désertification de nos territoires. La disparition de nos usines peut être attribuée au décrochage de compétitivité : la concurrence serait responsable de la destruction de 40 % des emplois dans l’industrie depuis 1980.

 

Retrouvez l’intégralité de l’article sur le site des Echos.