CroisssancePlus salue les annonces du Premier ministre qui répondent aux demandes initiales du mouvement, et l’initiative d’une consultation nationale pour remettre à plat le système fiscal de notre pays.

Rappelons que la création de richesses vient des entrepreneurs et de leurs salariés et que le partage des fruits de la croissance prôné et mis en œuvre au-delà des obligations légales par les adhérents de CroissancePlus ne pourra se faire qu’en favorisant la création, la croissance et la transmission des entreprises.

CroissancePlus propose inlassablement des mesures fortes pour accompagner le potentiel de croissance, à savoir :

– Des mesures législatives dans la continuité de celles adoptées cette année, plus fortes pour étendre la participation et l’intéressement aux salariés ;

– Pour revitaliser le tissu économique dans les territoires et mettre un terme au cycle des fermetures/délocalisations, la révision de l’architecture des taxes sur la production qui pénalise fortement les entreprises françaises face à la concurrence mondiale (La France est le seul pays qui taxe les entreprises avant qu’elles n’aient dégager le moindre bénéfice) et la révision en profondeur de la fiscalité de transmission. En effet, 70 000 entreprises françaises seront à transmettre dans les 10 ans. Seul 17 % de nos entreprises se transmettent contre 55% en Allemagne et 70 % en Italie) ;

– L’instauration rapide d’un « small business act » à la française pour faire bénéficier les PME de la commande publique.

CroissancePlus se met à la disposition du Gouvernement pour apporter les propositions pragmatiques et réalistes des entrepreneurs de terrain qui se battent chaque jour pour faire vivre et développer leurs entreprises.

Retrouvez le communiqué de presse en PDF

 

CP CroissancePlus réaction déclaration Premier ministre 5 12 2018