Etre plus conquérante, plus juste, savoir chasser en meute façon allemande, ne pas négliger l’opportunité qu’offre la Bourse, faire fi de certains réflexes culturels qui agissent comme des freins… telle doit être l’économie française dit le président de Croissance Plus. Autant d’arguments qui constituent aussi sa feuille de route.

 

Il connaît bien Provence Alpes Côte d’Azur pour avoir effectué une partie de son parcours professionnel au sein de la technopole de Sophia-Antipolis. Désormais à la tête d’Ozon, spécialisé dans les solutions de cybersécurité pour les PME, il est aussi le président de Croissance Plus, ce réseau d’influence qui entend parler à l’oreille des pouvoirs publics et des leaders d’opinion. Un président qui a une certaine idée de ce que doit être l’économie française et qui sert sa feuille de route.

« J’aime beaucoup l’accompagnement des chefs d’entreprises » dit Thibaut Bechetoille.

L’entreprenariat et son écosystème, le président de Croissance Plus le connaît bien, lui qui dès 2008 s’est engagé auprès du Réseau Entreprendre. Un Réseau qui constitue une bonne école et une certaine façon d’encourager la croissance (…)

Retrouvez l’intégralité de la Tribune en cliquant ici.