La loi Pacte a profondément rénové les dispositifs d’épargne retraite par la réforme du PER. L’enjeu est maintenant de réussir son lancement, de renforcer la compétitivité de notre économie en améliorant, pour les Français, la performance et l’orientation de notre épargne longue. Par Grégoire Sentilhes (Citizen Entrepreneurs), Thibaut Bechetoille (Croissance Plus), Frédéric Coirier (METI), Geoffroy Roux de Bézieux (MEDEF), Dominique Gaillard (France Invest).

« La force la plus puissante dans l’univers est celle des intérêts composés, qui sont la huitième merveille du monde. Celui qui les comprend, les gagne… Et celui qui ne les comprend pas, les paie. » Albert Einstein

Dans un contexte où les transformations structurelles engagées (droit du Travail, formation…) commencent à porter leurs fruits, la loi PACTE et le PER sont une opportunité unique de réhabiliter la « France du temps long ». L’épargne retraite constitue une formidable opportunité économique, à court et moyen terme, comme source d’investissement dans notre économie, au moment où celle-ci doit investir massivement dans sa transformation digitale, environnementale, santé intelligente, mais aussi créer de la valeur pour les épargnants, créer des emplois, et aussi reconstruire la confiance des Français dans l’avenir (…)

Retrouvez l’intégralité de la Tribune en cliquant ici.