Passe Sanitaire en entreprise : CroissancePlus exprime son inquiétude

Passe Sanitaire en entreprise : CroissancePlus exprime son inquiétude

A l’occasion de l’examen par le Parlement du projet de loi relatif à la gestion de la crise sanitaire, l’association CroissancePlus souhaite exprimer son inquiétude quant aux conséquences de l’adoption d’un « Passe Sanitaire » sur la vie des entreprises accueillant du public.

 

La pandémie de Covid-19 constitue un défi durable pour notre société, celui-ci exigeant de prendre des mesures courageuses et impliquant le concours de l’ensemble des citoyens à l’effort collectif. Par ailleurs, la vaccination semble être aujourd’hui le meilleur chemin vers un retour à la vie normale.

La mise en place d’un « Passe Sanitaire » élargi pose cependant des questions de plusieurs ordres pour les entreprises accueillant du public :

  • Organisationnelles d’abord, au vu du surcroît d’implication managériale induit par une telle mesure, dans un contexte où toute l’énergie des entrepreneurs et de leurs collaborateurs doit être focalisée sur la reprise économique ;
  • De justice et de proportionnalité ensuite : à ce titre, les sanctions prévues par le projet de loi contre les infractions constatées en entreprise apparaissent démesurées, tant  sur le plan civil que pénal, et ce malgré l’avis du Conseil d’État ;
  • De principe, enfin : l’entrepreneur n’est ni policier ni médecin, et il est difficilement concevable que l’on fasse porter sur lui la surveillance sanitaire de ses équipes, voire le tri de ses collaborateurs en fonction de leur statut sérologique.

Nous croyons aux principes de Liberté, d’Égalité et de Fraternité. Ceux-ci doivent continuer à s’appliquer au sein de nos collectifs de travail. Ces principes ne sont pas négociables et ne peuvent être mis entre parenthèses, même en période de crise.

Thibaut Bechetoille, Président de CroissancePlus : « Nous sommes inquiets de la mise en place d’un Passe Sanitaire au sein des entreprises accueillant du public. On ne peut pas demander à l’entrepreneur de contrôler le statut sérologique de ses salariés, et encore moins de les trier en fonction de celui-ci. Si nous considérons que la vaccination est le meilleur chemin vers l’éradication du Covid-19, nous appelons les pouvoirs publics à trouver des solutions plus respectueuses des principes de liberté et d’égalité pour sortir de la crise sanitaire ».

Téléchargez le communiqué de presse en cliquant ici.

Le Spring Campus est de retour pour sa 12e édition !

Le Spring Campus est de retour pour sa 12e édition !

Le Spring Campus, événement incontournable de CroissancePlus est de retour pour sa 12ème édition !! Il aura lieu du 8 au 10 juillet à Deauville.

 

Depuis plus de 10 ans, le Spring Campus réunit plus de 250 entrepreneurs et représentants de l’écosystème entrepreneurial ; trois jours de keynotes, d’ateliers de réflexion et de moments de networking. Chaque année, nous accueillons des personnalités inspirantes – dirigeants d’entreprise, artistes, politiques, philosophes, chercheurs, scientifiques… – qui contribuent par leur action, leur réflexion, leur engagement et leur talent à nourrir la créativité de nos entrepreneurs.

Le thème de cette année est :

 

Sens et croissance : demain sera ce que nous en ferons !

 

Comment répondre aux défis de l’urgence climatique, de l’augmentation des inégalités, de ce nouveau monde dont la transformation est accélérée par la pandémie mondiale ? Les entrepreneurs, grâce à leur audace et leur capacité d’innovation, ont plus que jamais un rôle moteur pour rendre nos activités soutenables sur le plan économique, social et environnemental. Nous aborderons tous ces sujets avec beaucoup d’énergie, d’optimiste et d’audace !

De nombreux intervenants viendront échanger avec nos entrepreneurs. On vous donne rendez-vous dès le 8 juillet sur nos réseaux sociaux #SpringCampus2021 pour suivre en live !

Merci à nos partenaires KPMG et BNP Paribas !

« La ministre déléguée chargée de l’Industrie à Deauville » : retrouvez l’article dans Ouest France.

Félicitations à Socomore, élue Scale-Up 2021 par le public et le jury des Victoires de la Croissance durable

Félicitations à Socomore, élue Scale-Up 2021 par le public et le jury des Victoires de la Croissance durable

Sélectionnées par un jury d’experts, les entreprises retenues ont rivalisé d’éloquence pour valoriser leur croissance et leur impact social, sociétal et environnemental.

 

Parmi les nombreux dossiers qualifiés reçus, le jury a sélectionné 5 entreprises finalistes :

EcoVadis, représentée par Frédéric Trinel : une plateforme mondiale d’évaluation et de mutualisation des performances RSE, utilisée par plus de 65 000 entreprises de toutes tailles dans 165 pays.

Esker, représentée par Thomas Honegger : une plateforme cloud mondiale spécialisée dans l’automatisation des processus documentaires et dans la dématérialisation des documents de gestion.

Gojob, représentée par Pascal Lorne : une plateforme d’intérim digitale dont la mission est d’offrir un travail justement rémunéré, des prestations sociales de qualité et un accompagnement personnalisé.

Joone, représentée par Arusha Fruythof : propose des produits d’hygiène et de soin pour toute la famille, en mettant en avant la traçabilité et la transparence.

Socomore, représentée par Frédéric Lescure : développement de solutions expertes de préparation, contrôle et traitement de surfaces avant collage et assemblage destinées à la construction, à l’inspection et à la maintenance des moyens de transports aérien, automobile et ferroviaire.

Le public et le jury ont voté pour récompenser Socomore. Dirigée par Frédéric Lescure, elle devient LA Scale-Up de l’année 2021 ! Elle succède ainsi à 2CRSI, Scale-Up 2019, dirigée par Alain Wilmouth.

Son dirigeant, Frédéric Lescure, réagit : « Nous sommes très fiers de gagner ce prix des Victoires de la croissance durable. Pour nous, c’est le plus fabuleux pied de nez que l’on peut faire au covid. »

« Nous nous félicitons de la qualité exceptionnelle des dossiers reçus pour cette 5e édition des Victoires de la croissance durable – Scale-Up Awards. Le jury a sélectionné 5 lauréats parmi les nombreuses candidatures répondant aux critères cumulés de l’innovation, de la croissance et de la responsabilité sociale, sociétale et environnementale. Nous sommes ravis de récompenser Socomore qui incarne par l’exemple, que l’entrepreneur contribue à une croissance responsable et durable ! » Thibaut Bechetoille, Président de CroissancePlus

« Nous sommes très fiers de la qualité des dossiers reçus et de nos 5 finalistes en cette année si particulière. Cette crise a permis de mettre en valeur la résilience et l’agilité de nos entreprises ainsi que la relance des industries de nos territoires, à l’image de Socomore grand gagnant de cette édition, qui a su se réinventer et transformer cette épreuve en aventure extraordinaire. » François Bloch, Associé, Directeur région Sud-Est

« Un grand bravo à l’ensemble des entreprises qui ont participé à cette édition 2021, et plus particulièrement à l’entreprise lauréate et à ses quatre « dauphines ». En nous associant aux Victoires de la Croissance durable, nous sommes heureux de mettre à l’honneur ces très belles pépites de notre économie qui démontrent qu’il est possible de concilier une croissance exceptionnelle sur le long terme avec une préoccupation concrète pour les enjeux du développement durable » Clotilde Quilichini, Directrice de la clientèle Entreprises Ile-de-France BNP Paribas

« En élisant Socomore, le jury a choisi une entreprise industrielle de l’aéronautique. Depuis plus de 30 ans, elle a su mener sa croissance de manière durable. Et elle a traversé la période compliquée de la pandémie alors que son activité était à l’arrêt : en 2020 Socomore s’est mise au service de la collectivité en fabricant du gel hydroalcoolique. Socomore est le type d’entreprises industrielles qui font la force de l’économie française, et que nous devons redécouvrir et soutenir. » Bruno Jacquot, Rédacteur en chef au Figaro Economie

Composition du jury :

  • Thibaut Bechetoille, Président de CroissancePlus
  • François Bloch, Associé, Directeur région Sud-Est
  • Clotilde Quilichini, Directrice de la clientèle Entreprises Ile-de-France BNP Paribas
  • Anne-Charlotte Fredenucci, Présidente du Groupe Ametra
  • Bruno Jacquot, Rédacteur en chef au Figaro Economie
  • Alain Wilmouth, Co-fondateur de 2CRSI et lauréat des Victoires de la Croissance 2019
  • Anne-Claire Pache, Associate Dean, Stratégie et Engagement Sociétal de l’ESSEC

Les critères de sélection étaient les suivants :

  • Être une société française indépendante (pas de filiale de groupe, avoir son siège en France)
  • Avoir un chiffre d’affaires supérieur à 10 M€ sur le dernier exercice clos
  • Avoir une croissance annuelle moyenne de +10% du CA sur les trois derniers exercices clos
  • Avoir une croissance continue des effectifs sur les trois derniers exercices clos
  • Avoir des capitaux propres positifs sur les quatre derniers exercices clos
  • Avoir intégré les enjeux environnementaux / sociétaux dans le projet d’entreprise

Téléchargez le communiqué de presse en cliquant ici.

« Socomore, un champion de la chimie récompensé  » retrouvez l’article du Figaro en cliquant ici.

Félicitations aux 5 finalistes des « Victoires de la Croissance durable » 2021 !

Félicitations aux 5 finalistes des « Victoires de la Croissance durable » 2021 !

Pour cette 5e édition des « Victoires de la Croissance durable », le jury composé de Thibaut Bechetoille (CroissancePlus), François Bloch (KPMG France), Clotilde Quilichini (BNP Paribas), Anne-Charlotte Fredenucci (Ametra), Bruno Jacquot (Figaro Economie), Alain Wilmouth (2CRSI et lauréat 2019) et Anne-Claire Pache (ESSEC) a sélectionné :

 

  • EcoVadis, Frédéric Trinel : une plateforme mondiale d’évaluation et de mutualisation des performances RSE, utilisée par plus de 65 000 entreprises de toutes tailles dans 165 pays.
  • Esker, Thomas Honegger : une plateforme cloud mondiale spécialisée dans l’automatisation des processus documentaires et dans la dématérialisation des documents de gestion.
  • Gojob, Pascal Lorne : une plateforme d’intérim digitale dont la mission est d’offrir un travail justement rémunéré, des prestations sociales de qualité et un accompagnement personnalisé.
  • NOO Corp / Joone, Carole Juge-Llewellyn : propose des produits d’hygiène et de soin pour toute la famille, en mettant en avant la traçabilité et la transparence.
  • Socomore, Frédéric Lescure : développement de solutions expertes de préparation, contrôle et traitement de surfaces avant collage et assemblage destinées à la construction, à l’inspection et à la maintenance des moyens de transports aérien, automobile et ferroviaire.

Alors qui sera élue LA Scale-Up 2021 ? Les Victoires de la Croissance durable s’adressent à des entreprises de tous secteurs qui ont confirmé leur business model, en intégrant des enjeux environnementaux et sociétaux et qui ont connu, sur les dernières années une forte accélération de leur activité (passage en mode « scale up »), des entreprises qui allient performance économique et impact.

Les cinq finalistes viendront pitcher lors de la cérémonie de remise du prix le mardi 29 juin. Le grand gagnant sera élu par le public et les membres du jury !

Le jury souligne la qualité des dossiers reçus et remercient les candidats qui ont accepté de participer.

Retrouvez les critères de sélection en cliquant ici.

Découvrez l’article du Figaro « Qui sera lauréat des Victoires de la Croissance durable »

Félicitations aux 5 finalistes des « Victoires de la Croissance durable » 2021 !

« Victoires de la Croissance durable » 2021 : les candidatures sont ouvertes !

Après avoir récompensé l’entreprise 2CRSI comme la Scale-Up 2019, CroissancePlus, KPMG France, BNP Paribas et Le Figaro, lancent la 5e édition du prix les « Victoires de la Croissance durable » – Scale-Up Awards. Les Victoires de la Croissance durable s’adressent à des entreprises de tous secteurs qui ont confirmé leur business model, en intégrant des enjeux environnementaux et sociétaux et qui ont connu, sur les dernières années, une forte accélération de leur activité (passage en mode « scale-up »), des entreprises qui allient performance économique et impact.

 

 

Plusieurs critères seront retenus pour désigner les lauréats. Nous nous basons sur la période antérieure à 2020, avant la crise sanitaire :

  • Être une société française indépendante (pas de filiale de groupe, avoir son siège en France)
  • Avoir un chiffre d’affaires supérieur à 10 M€ sur le dernier exercice clos (avant 2020)
  • Avoir une croissance annuelle moyenne de +10% du CA sur les trois derniers exercices clos (avant 2020)
  • Avoir une croissance continue des effectifs sur les trois derniers exercices clos (avant 2020)
  • Avoir des capitaux propres positifs sur les quatre derniers exercices clos (avant 2020)
  • Avoir intégré les enjeux environnementaux / sociétaux dans le projet d’entreprise

Un jury d’experts sélectionnera cinq finalistes qui seront invités à venir pitcher lors de la cérémonie de remise du prix le 29 juin prochain !

Les membres du jury sont :

  • Thibaut Bechetoille, Président de CroissancePlus
  • François Bloch, Directeur général de KPMG France
  • Clotilde Quilichini, Directrice de la clientèle Entreprises Ile-de-France BNP Paribas
  • Anne-Charlotte Fredenucci, Présidente du Groupe Ametra
  • Bruno Jacquot, Rédacteur en chef au Figaro Economie
  • Alain Wilmouth, Co-fondateur de 2CRSI et lauréat des Victoires de la Croissance 2019
  • Anne-Claire Pache, Associate Dean, Stratégie et Engagement Sociétal de l’ESSEC

Le dépôt des candidatures est ouvert jusqu’au 16 mai.

Pour Le Figaro, cet engagement dans le cadre des « Victoires de la Croissance durable » s’inscrit dans le suivi de l’actualité entrepreneuriale à la fois dans Le Figaro économie et ses suppléments tels que Le Figaro Entrepreneurs. Il s’agit à la fois de témoigner du dynamisme et des bonnes pratiques des PME et des ETI.

 « Depuis 20 ans les entrepreneurs de CroissancePlus se mobilisent pour favoriser un écosystème propice à l’audace et à la croissance des entreprises qui allient performance économique et impact. Avec les Victoires de la Croissance Durable en partenariat avec KPMG, BNP Paribas et le Figaro, nous souhaitons valoriser la croissance de nos pépites entrepreneuriales ambitieuses et responsables, et accompagner leur changement d’échelle pour faire de la France un pays de scale-up ». Thibaut Bechetoille, Président de CroissancePlus.

« BNP Paribas se réjouit de s’associer pour la deuxième fois aux Victoires de la Croissance durable. Quel que soit leur statut (start-up, PME, ETI), ces entreprises méritent d’être honorées comme des modèles par leur contribution à la croissance du PIB et à la création d’emplois dans notre pays. La mise en lumière, dans cette édition, des entreprises ayant intégré les enjeux environnementaux/sociétaux dans leur projet d’entreprise nous conforte dans notre partenariat et rejoint notre démarche d’accompagnement des entreprises dans tous leurs projets de transformation et de développement ». Clotilde Quilichini, Directrice de la clientèle Entreprises Ile-de-France chez BNP Paribas. 

 « Nos entreprises ont besoin de modèles d’hypercroissance inspirants pour grandir. Nous devons absolument encourager ces profils, les valoriser auprès de l’écosystème entrepreneurial français et international et montrer que la croissance et l’impact peuvent aller de pair. Les Victoires de la Croissance durable valorisent les dirigeants ayant une vraie vision à long terme de leur croissance, et les facteurs clefs de succès nécessaires au développement de l’entreprise ». François Bloch, Directeur général de KPMG France.

Téléchargez le communiqué de presse.

Retrouvez toutes les informations sur KPMG.fr 

« Participez aux Victoires de la Croissance durable 2021 » – Le Figaro 

L’entrepreneur, bâtisseur d’un nouveau capitalisme

L’entrepreneur, bâtisseur d’un nouveau capitalisme

La période que nous traversons représente un accélérateur brutal de transformation mais aussi un révélateur de la formidable énergie et solidarité de l’ensemble de nos forces économiques pour construire demain. 

 

 

Entrepreneurs de terrain, les adhérents de CroissancePlus ont la conviction que leur audace et leur capacité d’innovation sont moteurs pour répondre aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux.

Ce document, « L’entrepreneur, bâtisseur d’un nouveau capitalisme », a pour ambition de montrer qu’il est possible d’allier performance économique et intérêt général pour un capitalisme plus responsable et plus redistributif.

Le premier défi auquel nous sommes confrontés est social. Depuis la création de CroissancePlus, nous avons été pionniers en faisant du partage de la valeur créée avec nos collaborateurs une valeur fondatrice de nos entreprises. Aujourd’hui, il est temps d’aller plus loin et de refonder notre capitalisme en le rendant beaucoup plus redistributif. l’actionnariat salarié doit être libéré et encouragé pour bénéficier au plus grand nombre.

Le second défi est né du constat que l’Etat seul ne peut pas tout. Les pouvoirs publics ne sont plus seuls garants de l’intérêt général. Il est temps d’ouvrir une réflexion pour redéfinir les rôles et responsabilités de chacun. Seule la mise en place de synergies vertueuses entre collectivités territoriales, associations, citoyens et entreprises donnera les moyens à l’entreprise de jouer son rôle d’acteur central dans l’attractivité et la dynamisation de son territoire.

Le troisième défi est notre capacité à transformer notre pays et organiser notre autonomie. La réussite et la croissance des entreprises dans nos territoires permettront de construire une France et une Europe de croissance, avec une souveraineté technologique, industrielle et numérique pour peser davantage dans la compétition mondiale.

Pour Thibaut Bechetoille, Président de CroissancePlus : « La période actuelle nous donne l’occasion de redéfinir un nouveau système beaucoup plus horizontal et plus vertueux. Nous avons à cœur de construire un modèle de capitalisme plus redistributif, où l’entreprise peut apporter ses solutions créatives à la société. Les problématiques de la souveraineté, de la préservation de l’environnement ou de la répartition des richesses seront résolues par l’engagement résolu des entrepreneurs, avec le soutien d’un Etat plus souple et plus proche des réalités. »

Téléchargez le communiqué de presse en cliquant ici.