[Podcast] Nouvel épisode avec Van Phan Thanh, co-fondatrice de PIVR !

[Podcast] Nouvel épisode avec Van Phan Thanh, co-fondatrice de PIVR !

Parce que le partage d’expérience est dans notre ADN, un entrepreneur vous raconte son parcours et un événement déterminant pour la croissance de son entreprise !

 

Découvrez l’interview de Van Phan Thanh, Co-fondatrice de PIVR, le nouveau service de réparation par visioconférence ! Elle est également lauréate du prix « Engagement citoyen » du Moovjee. Elle nous dévoile à travers un témoignage exclusif son parcours d’entrepreneure, enrichi de rencontres et surtout du tournant décisif pour sa carrière… Le jour où tout a basculé.

Spotify :

Apple podcasts :

 

 

 

Morning Croissance avec Nicolas d’Hueppe !

Morning Croissance avec Nicolas d’Hueppe !

Alors que l’Europe entre dans une nouvelle phase de propagation du virus de Covid-19 et que la crise économique se poursuit, la Tech continue de montrer sa résilience sur les marchés financiers. Ces derniers ont vu l’arrivée de nouveaux investisseurs individuels, plus jeunes et digitalisés, avec un réel appétit pour les belles histoires de PME-ETI.

 

 

C’est dans ce contexte que Nicolas d’Hueppe, CEO d’Alchimie, a réalisé son introduction en bourse en novembre 2020 sur Euronext Growth. Alchimie passe ainsi un cap lui permettant d’accélérer sa croissance. Retour sur le premier process d’introduction en bourse française 100% digitalisé.

 

 

A propos d’Alchimie

Alchimie est une plateforme OTT qui permet aux médias et talents de lancer leur propre Netflix thématique. Alchimie co-édite 70 chaînes thématiques affinitaires par abonnement. Alchimie dispose d’un catalogue de plus de 60 000 heures de contenus établi auprès de plus de 300 partenaires prestigieux (Arte, France TV distribution, ZDF Entreprises ou encore Zed). Alchimie s’associe aux talents (célébrités, influenceurs), aux marques et aux groupes de médias pour créer de nouvelles chaînes (Unbeaten, Cultivons-Nous, The Big Issue, Télé Star, Army Stories, Grand Air, Poisson Fécond, Vaughan, etc.) qui sont ensuite distribuées sur plus de 60 plateformes de distribution (TVPlayer, Amazon, Orange, Movistar, Samsung, Huawei, etc.) élargissant constamment son audience et par conséquent ses revenus. En 2019, Alchimie a acquis TVPlayer, la plus grande plateforme OTT indépendante du Royaume-Uni. Avec des bureaux en France, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Espagne et en Australie, Alchimie emploie 125 collaborateurs et est classé 48e au French Web 500 (classement des 500 entreprises de la Tech française).

Comment s’est opéré le passage du Private Equity à l’IPO ? Quelles ont été vos motivations à l’introduction en bourse ?

Nous avons depuis toujours financé la croissance d’Alchimie par le private equity. En hyper-croissance, nos besoins de financement ont beaucoup augmenté. J’ai donc cherché une solution me permettant non seulement de conserver un équilibre dans la société, mais aussi de pouvoir lever des montants significatifs, afin de faire face notamment à la concurrence américaine sur le secteur OTT. Notre stratégie est fortement tournée vers l’international, la France n’étant qu’un des marchés de l’entreprise, qui est également active en Allemagne ou au Royaume-Uni par exemple. C’est ainsi que fin 2019, j’ai sérieusement commencé à envisager une introduction en bourse. Pour moi, il s’agissait plus d’un accélérateur qu’une fin en soi, qui m’apporterait également une visibilité accrue.

J’en ai donc parlé à mon fonds historique, HLD. Bien que cette opération représentait un véritable challenge, il m’a soutenu dans cette ambition. J’ai donc entamé dès 2020 le processus d’introduction en bourse.

Comment avez-vous vécu le processus d’introduction en bourse ?

Avril 2020 marque un tournant entre l’ancienne économie qui subit de plein fouet la crise sanitaire et les sociétés technologiques dites « covid-friendly ». L’IPO de PEXIP sur Euronext, un équivalent de ZOOM européen ce mois-là a été un succès. Cela m’a motivé à aller au bout du processus. Je me suis donc rapproché de brokers pour préparer cette étape structurante de la vie de ma société.

Les avantages que présentent le financement par la Bourse m’ont permis de convaincre mon conseil d’administration, et d’entamer le processus en juillet 2020. Cela a été rapide, puisque Alchimie est entrée en Bourse en novembre. Pendant ces 4 mois, en excluant août, mes conseils juridiques ont tenu la plume pour créer un « document d’enregistrement » de 250 pages décortiquant ma société et nos perspectives, qui a été présenté à l’AMF (Autorité des Marchés financiers). Une fois que cette dernière nous a donné son autorisation, j’ai pu rencontrer des premiers fonds pour tester le projet. A l’issue de cette période de collecte de feedbacks, nous avons présenté une note d’opération à l’AMF avec les modalités de valorisation, de placement, etc.  J’ai ensuite réalisé un roadshow 100% virtuel compte tenu du contexte sanitaire en rencontrant nos futurs investisseurs. C’était une première en France !

Comment se sont passés vos premiers jours en bourse ?

Nous avons reçu beaucoup de soutien et de messages de félicitations suite à cette opération. Les équipes ressentent beaucoup de fierté de travailler au sein d’une société cotée. En un mois, Alchimie a fortement gagné en crédibilité notamment auprès du monde anglo-saxon. Cette introduction en bourse a été un réel accélérateur de croissance.

La Bourse a la réputation d’être contraignante en termes de reporting, ce que nous appréhendions. Néanmoins, étant cotés sur Euronext Growth, qui est un marché adapté aux PME, nous bénéficions d’obligations allégées. Ainsi, nous avons pu choisir un mode de reporting adapté à nos besoins, notre structure et nos méthodes de travail.

Quel est l’impact en matière de gestion de vos actionnaires, par rapport au Private Equity notamment ?

Contrairement au private equity où les comptes sont scrutés en détail, la cotation se pilote de manière différente. Nous réalisons des documents d’information génériques pour l’ensemble de nos investisseurs. Il est donc nécessaire de se faire accompagner par des cabinets d’avocats ou agences de communication dans certaines démarches.

J’apprécie le principe de donner la possibilité au plus grand nombre d’investir dans ma société et de profiter des fruits de la croissance. Là où les fonds se réservent les pépites. Mais cela a une contrepartie : au-delà des relations avec les gérants institutionnels à alimenter, nous nous devons désormais de communiquer avec nos 3900 actionnaires individuels qui nous ont fait confiance. Il faut donc être vigilant, et cela passe notamment par une communication transparente et régulière.

Maintenant que nous sommes cotés, le plus gros du travail a été réalisé. En termes de coûts, bien qu’il soit à première vue significatif pour une PME, il faut le mettre au regard des montants levés (17,9M€). De plus, si nous souhaitons réaliser une opération secondaire, celle-ci sera simple, rapide et à des couts bien plus faibles que dans le non coté. Cela devrait permettre de soutenir les prochaines étapes de notre développement.

L’introduction en Bourse d’Alchimie en bref

Date 27 novembre 2020
Marché Euronext Growth
Montants levés 17,9 M€
Capitalisation boursière à l’issue du 1er jour de cotation 71,3 M€

 

 

Découvrez Aurélien Henry, Directeur Général de Velvet Consulting

Découvrez Aurélien Henry, Directeur Général de Velvet Consulting

Chez CroissancePlus, ce sont 350 entrepreneurs français qui créent des emplois et se développent en France et à l’international. Focus sur ces entrepreneurs et leurs secrets pour continuer à croître.

 

 

Aurélien Henry est Directeur Général de Velvet Consulting, une véritable hybridation d’expertises : data, tech, digital, créa et marketing… bâtie autour de l’approche « Customer Centric ».

1. Quel est le service/produit innovant de votre entreprise ?

Velvet est un cabinet « Customer Centric ». Notre approche couvre l’ensemble de la transformation orientée « client » (de la stratégie des entreprises, jusqu’à l’accompagnement opérationnel). Nous aidons les marques dans leur croissance, à concevoir et à renforcer leur capacité à inspirer. Pour cela, Velvet a co-construit avec une trentaine d’entreprises une offre unique : HCX (Hyper Customer eXperience), qui permet aux entreprises de réaliser leur transformation orientée Client en intégrant l’ensemble des dimensions : Data, Digital, Tech, Marketing & Créativité.

Cet accompagnement permet d’imaginer, concevoir, mettre en œuvre, puis d’améliorer en continu des expériences clients au service de l’inspiration et de la croissance des marques.

2. Votre fierté en tant qu’entrepreneur ?

Ma plus grande fierté en tant qu’entrepreneur est de porter un projet d’hybridation des compétences (data, tech, digital, créa et marketing) qui réunit à ce jour 200 passionnés en leur offrant un champ d’expression et d’accomplissement, dans un contexte de transformation permanente.

Rien n’est plus stimulant que de travailler collectivement à inventer un modèle d’entreprise unique, à la confluence du conseil, de l’agence et du service, et dans lequel les singularités ont toute leur place.

La dynamique de cette énergie collective conduit à de belles réalisations (des créations d’offres, des chantiers transverses tel que la RSE, de nouvelles agences créées, des enseignants parmi les consultants,…)

3. Une erreur qui vous a fait grandir ?

Les étapes menées pour gérer les conséquences d’une erreur sont clairement celles qui m’ont le plus fait grandir. Que ce soit en ayant géré un projet en difficulté, ou bien en ayant mené jusqu’au bout la liquidation d’une entreprise que j’avais créée (il y a une quinzaine d’années), j’ai pu grandir dans ma relation au risque et ai gagné en sérénité.

4. Votre idée de réforme pour faciliter la croissance des entreprises françaises ?

Selon moi, la priorité des réformes doit être donnée à l’embauche des jeunes diplômés. Peut-être étudier des dispositifs pour faciliter l’intégration et l’application des formations (notamment data & tech) lors des premiers pas dans l’entreprise ?

Les meilleures entreprises seront, je pense, celles qui sauront aller chercher les profils les plus divers, et créer un environnement qui favorise en permanence la montée en compétence et l’expérimentation au service de la création de valeur.

5. Pourquoi avoir adhéré à CroissancePlus ?

En tant que chef d’entreprise, j’accorde beaucoup d’importance aux conseils et idées qui contribuent à prendre les meilleures décisions. Rejoindre CroissancePlus, c’est l’opportunité selon moi de participer plus activement à une communauté de chefs d’entreprises, de stimuler l’intelligence collective pour résoudre des problématiques communes. L’objectif est ainsi de créer les environnements de travail les plus vertueux, au service d’une croissance durable.

Je suis convaincu que la diversité des secteurs représentés chez CroissancePlus permet d’apporter des éclairages bien plus riches.

Découvrez Bertrand Thimonier, Président-Fondateur d’Adviso Partners

Découvrez Bertrand Thimonier, Président-Fondateur d’Adviso Partners

Chez CroissancePlus, ce sont 350 entrepreneurs français qui créent des emplois et se développent en France et à l’international. Focus sur ces entrepreneurs et leurs secrets pour continuer à croître.

 

 

Bertrand Thimonier est Président-Fondateur d’Adviso Partners, une société de conseil financier indépendante, spécialisée dans les opérations de fusion-acquisition, levée de fonds et ingénierie financière, dédiée au segment du small et mid-cap.

1. Quel est le service/produit innovant de votre entreprise ?

Adviso Partners accompagne les entrepreneurs dans leurs projets de haut bilan et de transmission d’entreprise et conseille également les fonds d’investissement et les corporates/groupes industriels dans leurs opérations stratégiques de cession et d’acquisition. Adviso Partners bénéficie de l’appui de Banque Populaire et du cabinet Fidal, deux réseaux institutionnels de premier rang. Nous sommes le partenaire français du réseau mondial de M&A, Grant Thornton International.

2. Votre fierté en tant qu’entrepreneur ?

Ma fierté est d’avoir innover en créant une plateforme au service de nos clients et réseaux partenaires qui offre une dynamique entrepreneuriale exécutée par les meilleurs professionnels.

3. Une erreur qui vous a fait grandir ?

Chez Adviso Partners, on préfère parler d’expérience plutôt que d’erreur.

4. Votre idée de réforme pour faciliter la croissance des entreprises françaises ?

Aujourd’hui tout entrepreneur qui en a les moyens a la possibilité de créer son entreprise. Ce qui me paraît capital en revanche, c’est de savoir renforcer les fonds propres au bon moment.

5. Pourquoi avoir adhéré à CroissancePlus ?

Afin de pouvoir confronter, partager des convictions avec d’autres entrepreneurs.

Nouveau podcast avec Jacky Z. Chang, Fondateur de Paris Fashion Shops

Nouveau podcast avec Jacky Z. Chang, Fondateur de Paris Fashion Shops

Parce que le partage d’expérience est dans notre ADN, un entrepreneur vous raconte son parcours et un événement déterminant pour la croissance de son entreprise !

 

Découvrez l’interview de Jacky Z. Chang, Fondateur de Paris Fashion Shops, la première marketplace BtoB dédiée aux professionnels de la mode. Il nous dévoile à travers un témoignage exclusif son parcours d’entrepreneur, enrichi de rencontres et surtout du tournant décisif pour sa carrière… Le jour où tout a basculé.

SoundCloud

Spotify

Apple podcast

Nouveau #podcast avec Adrien Gazeau, Fondateur de Bio Culture !

Nouveau #podcast avec Adrien Gazeau, Fondateur de Bio Culture !

Parce que le partage d’expérience est dans notre ADN, un entrepreneur vous raconte son parcours et un événement déterminant pour la croissance de son entreprise !

 

Découvrez l’interview d’Adrien Gazeau, Fondateur de Bio Culture qui propose la livraison de paniers bio en BtoB et BtoC. Il nous dévoile à travers un témoignage exclusif son parcours d’entrepreneur, enrichi de rencontres et surtout du tournant décisif pour sa carrière… Le jour où tout a basculé.