Michel Vaissaire invité chez FranceInfo dans : « L’Eco »

Michel Vaissaire invité chez FranceInfo dans : « L’Eco »

#UrgenceReforme

Michel Vaissaire, vice-président de CroissancePlus, développe des propositions de réformes économiques à l’attention des candidats à l’élection présidentielle. Le réseau d’entrepreneurs de CroissancePlus a planché, avec un mot d’ordre : plus de croissance et d’emploi. Invité de Stephane Dépinoy dans : « L’éco » jeudi 2 février.

 

Découvrez son passage sur France Info :

michel-vaissaire-entrepreneur-croissanceplus

#UrgenceRéforme présenté dans Le Figaro

#UrgenceRéforme présenté dans Le Figaro

Jean-Baptiste Danet, président de CroissancePlus présente les propositions des entrepreneurs de Croissance dans Le Figaro.

Découvrez l’article :

L’organisation patronale CroissancePlus présente ses 70 propositions pour la présidentielle.

« Le partage des fruits de la croissance est la condition pour réformer la France » : la phrase ne vient pas d’un syndicaliste, mais de Jean-Baptiste Danet, le président de CroissancePlus, l’organisation patronale des sociétés en forte croissance.

Un axe traduit dans ses 70 propositions pour la présidentielle, que Le Figaro dévoile en exclusivité.

Ainsi, si CroissancePlus demande la baisse des prélèvements sur les actions gratuites, elle veut surtout lier leur attribution aux dirigeants au fait d’en accorder un minimum à l’ensemble des salariés. Lire la suite

Présentation de l’urgence de la Réforme à L’Opinion

Présentation de l’urgence de la Réforme à L’Opinion

« Jean-Baptiste Danet, le patron de CroissancePlus, interpelle les candidats sur « l’ urgence de la réforme ». »

En période électorale, il est d’usage de présenter un livre blanc aux candidats, pour tenter de faire « infuser » ses idées. CroissancePlus n’échappe pas à cette règle.

Arrivé en juillet dernier à la tête de cette association d’entrepreneurs qui compte environ 300 membres, Jean-Baptiste Danet est aux manettes : il listera jeudi aux prétendants à la présidence de la République les mesures indispensables pour retrouver le chemin de la croissance et de l’emploi. Impôts, numérique… le mouvement patronal ne veut rien oublier. Partisan de plus de liberté et de flexibilité – réclamant notamment d’en finir avec les 35 heures et de faciliter … Lire la suite

urgence-de-la-réforme-entrepreneur-opinion

L’Usine Nouvelle relaie l’Urgence de la Réforme

L’Usine Nouvelle relaie l’Urgence de la Réforme

urgence-de-la-reforme-usine-nouvelle

Le 02/02/2017

L’association des entrepreneurs en croissance a finalisé ses propositions aux candidats à l’élection présidentielle. L’ urgence de la réforme se rapproche beaucoup de celles de François Fillon et d’Emmanuel Macron, notamment sur la fiscalité des entreprises et sur l’emploi.

Les entrepreneurs de CroissancePlus veulent peser dans l’élection présidentielle avec l’ urgence de la réforme. L’association vient de présenter ses propositions aux candidats à l’élection présidentielle. Elles sont axées autour de quatre thèmes, l’emploi, la fiscalité, le financement des entreprises et le numérique. Au programme des entrepreneurs de croissance, libéralisation du contrat de travail, simplification de la fiscalité du capital, ou encore réduction des cotisations patronales et salariales.

« Notre grande idée, c’est de réconcilier les acteurs économiques du pays, explique Jean-Baptiste Danet, le président de Croissance Plus. Pour chaque proposition, nous explorons en quoi elle permet un bénéfice pour l’entrepreneur, pour le pays et pour le salarié. »

Deux candidats ont la faveur des entrepreneurs

Des propositions qui risquent de ne pas avoir le même écho auprès de tous les candidats. L’association d’entrepreneurs déclare ne rouler pour aucun en particulier mais, sans surprise, l’association d’entrepreneur confirme qu’elle a eu un retour négatif de la part de Jean-Luc Mélenchon, et un désintérêt poli de Benoît Hamon. Les représentants de Croissance Plus n’ont pas contacté Marine Le Pen, qui n’a pas encore formalisé son programme.

« Ce que nous voulons, c’est un débat économique et il nous faut deux candidats sérieux pour cela, affirme Jean-Baptiste Danet. Avec François Fillon et Emmanuel Macron, on peut avoir un tel débat. »

Et pour cause. Plusieurs propositions se rapprochent des idées de ces deux candidats. Comme sur la réduction des cotisations salariales. CroissancePlus et ses entrepreneurs proposent de réduire les cotisations sociales salariales de 2,6 points, en les remplaçant par une augmentation de la CSG de 1,2 point. Une mesure assez similaire à la suppression totale des cotisations chômage proposées par le candidat d’En Marche !

Découvrez l’article d’Arnaud Dumas dans l’Usine Nouvelle en cliquant ici

 

Les Primaires de l’Economie

Les Primaires de l’Economie

Retour sur le Grand Oral des candidats à la Primaire de la droite et du centre

Le 27 septembre 2016, Nathalie Kosciusko-Morizet, Jean-François Copé, François Fillon, Alain Juppé, Bruno Le Maire et Nicolas Sarkozy ont défilé, tour à tour, à la Maison de la Chimie, réunis à l’occasion par cinq associations de chefs d’entreprise : ACSEL, France Digitale, France Biotech, le METI et CroissancePlus. L’objectif du grand oral était double pour les six candidats de droite et du centre à la primaire : confronter leur programme économique à la réalité du terrain et rebondir sur les 10 propositions que nous avons rédigées, résultat d’un travail collégial, pour construire ensemble l’économie de demain.

primaires-economieLe 27 septembre a marqué le lancement des Primaires de l’Economie pour six des sept candidats de droite et du centre. Une
première, à l’initiative d’ACSEL (Association transversale du numérique en France), France Digitale, le METI (Mouvement des Entreprises de Taille Intermédiaire), France Biotech (les entrepreneurs des technologies innovantes de la santé) et CroissancePlus. L’enjeu était de taille. Car sans réforme en profondeur de notre économie, on le sait, notre pays va passer à côté du formidable potentiel de croissance offert par la révolution digitale. Le principal chantier du prochain Président sera donc de construire un écosystème compétitif et stable, capable de libérer les énergies au service de l’investissement productif et de répondre à un quadruple défi : créer pour conquérir l’avenir, transformer pour permettre à nos entreprises de s’adapter, attirer pour s’imposer comme un champion économique et baisser les dépenses publiques tout au long du quinquennat pour parvenir à aligner la France sur la moyenne européenne en matière de prélèvements obligatoires.

Les règles du jeu ont été établies à l’avance : un quart d’heure pour déployer leur programme économique et une demi-heure d’échange avec trois entrepreneurs porte-parole de  « l’Agenda plein-emploi », 10 propositions pragmatiques et essentielles que nous avons élaborées ensemble pour que se libère l’innovation, le travail et l’investissement productif.primaires-economie

 

Parmi ces propositions, trois figurent en tête des revendications majeures que nous portons déjà depuis deux décennies pour créer un environnement social, fiscal, réglementaire qui donne toute sa place aux entreprises de croissance, à ceux qui les créent et à ceux qui y travaillent: la mise en place d’un contrat de travail plus agile, la suppression des effets de seuil et l’orientation de l’épargne des français vers les entreprises.

 

Découvrez ici les propositions communes:

[calameo code=004413813310195ec5201 mode=mini width=480 height=300]