Les entrepreneurs de CroissancePlus prennent acte des annonces du Président de la République et accueillent positivement les perspectives positives annoncées.

 

Ils s’inquiètent néanmoins des restrictions et des fermetures administratives qui vont continuer à peser sur de nombreuses entreprises, notamment dans les domaines de la restauration et de l’hôtellerie. Ils alertent le Gouvernement sur le caractère hautement inflammable de ces secteurs d’activité dans lesquels le patrimoine personnel et le patrimoine professionnel sont très souvent imbriqués.

Dans ce cadre, ils appellent le Gouvernement à reconsidérer dès le 15 décembre le maintien des fermetures administratives sur l’ensemble de ces établissements.

CroissancePlus met également en garde les pouvoirs publics sur le désastre économique, social puis politique que créerait toute nouvelle période de confinement. Un retour à des suspensions fortes et prolongées des libertés fondamentales annihilerait la capacité de médiation des corps intermédiaires et menacerait dangereusement notre contrat social et démocratique.

Il est donc plus que jamais nécessaire de garantir le succès de la future stratégie « tester-tracer-isoler » et le respect absolu des gestes barrières.

« Il est temps de dessiner une perspective positive pour ce pays et de faire confiance à la responsabilité de chaque citoyen, et notamment des entrepreneurs. Il faut également garder à l’esprit que l’économie et la société ne supporteront pas un nouveau confinement. Tout doit donc être fait pour garder le cap de la liberté et de la responsabilité. La contrainte publique doit redevenir l’exception. » déclare Thibaut Bechetoille, Président de CroissancePlus

Téléchargez le communiqué de presse.