Chez CroissancePlus, ce sont 350 entrepreneurs français qui créent des emplois et se développent en France et à l’international. Focus sur ces entrepreneurs et leurs secrets pour continuer à croître.

 

 

Aurélien Henry est Directeur Général de Velvet Consulting, une véritable hybridation d’expertises : data, tech, digital, créa et marketing… bâtie autour de l’approche « Customer Centric ».

1. Quel est le service/produit innovant de votre entreprise ?

Velvet est un cabinet « Customer Centric ». Notre approche couvre l’ensemble de la transformation orientée « client » (de la stratégie des entreprises, jusqu’à l’accompagnement opérationnel). Nous aidons les marques dans leur croissance, à concevoir et à renforcer leur capacité à inspirer. Pour cela, Velvet a co-construit avec une trentaine d’entreprises une offre unique : HCX (Hyper Customer eXperience), qui permet aux entreprises de réaliser leur transformation orientée Client en intégrant l’ensemble des dimensions : Data, Digital, Tech, Marketing & Créativité.

Cet accompagnement permet d’imaginer, concevoir, mettre en œuvre, puis d’améliorer en continu des expériences clients au service de l’inspiration et de la croissance des marques.

2. Votre fierté en tant qu’entrepreneur ?

Ma plus grande fierté en tant qu’entrepreneur est de porter un projet d’hybridation des compétences (data, tech, digital, créa et marketing) qui réunit à ce jour 200 passionnés en leur offrant un champ d’expression et d’accomplissement, dans un contexte de transformation permanente.

Rien n’est plus stimulant que de travailler collectivement à inventer un modèle d’entreprise unique, à la confluence du conseil, de l’agence et du service, et dans lequel les singularités ont toute leur place.

La dynamique de cette énergie collective conduit à de belles réalisations (des créations d’offres, des chantiers transverses tel que la RSE, de nouvelles agences créées, des enseignants parmi les consultants,…)

3. Une erreur qui vous a fait grandir ?

Les étapes menées pour gérer les conséquences d’une erreur sont clairement celles qui m’ont le plus fait grandir. Que ce soit en ayant géré un projet en difficulté, ou bien en ayant mené jusqu’au bout la liquidation d’une entreprise que j’avais créée (il y a une quinzaine d’années), j’ai pu grandir dans ma relation au risque et ai gagné en sérénité.

4. Votre idée de réforme pour faciliter la croissance des entreprises françaises ?

Selon moi, la priorité des réformes doit être donnée à l’embauche des jeunes diplômés. Peut-être étudier des dispositifs pour faciliter l’intégration et l’application des formations (notamment data & tech) lors des premiers pas dans l’entreprise ?

Les meilleures entreprises seront, je pense, celles qui sauront aller chercher les profils les plus divers, et créer un environnement qui favorise en permanence la montée en compétence et l’expérimentation au service de la création de valeur.

5. Pourquoi avoir adhéré à CroissancePlus ?

En tant que chef d’entreprise, j’accorde beaucoup d’importance aux conseils et idées qui contribuent à prendre les meilleures décisions. Rejoindre CroissancePlus, c’est l’opportunité selon moi de participer plus activement à une communauté de chefs d’entreprises, de stimuler l’intelligence collective pour résoudre des problématiques communes. L’objectif est ainsi de créer les environnements de travail les plus vertueux, au service d’une croissance durable.

Je suis convaincu que la diversité des secteurs représentés chez CroissancePlus permet d’apporter des éclairages bien plus riches.