Edito de Stanislas de Bentzmann, Président de CroissancePlus