Depuis un an, le Covid-19 affecte très violemment la vie des entreprises et de leurs salariés.

 

Aujourd’hui, les pouvoirs publics anticipent une hausse des contaminations et évoquent depuis quelques semaines la possibilité d’un troisième reconfinement. Cette hypothèse est rendue de plus en plus plausible par l’émergence d’une nouvelle souche plus contagieuse au Royaume-Uni.

Pourtant, cette éventualité serait insupportable, tant d’un point de vue économique que social et démocratique. La stratégie du « stop & go » a atteint une limite au-delà de laquelle se situe une rupture irréparable pour les savoir-faire, les emplois, les résultats financiers et l’investissement.

Pour s’en sortir, reste donc la vaccination, caractérisée jusqu’à aujourd’hui par une lenteur incompréhensible qui menace la survie économique du pays. Les lourdeurs administratives habituelles dénoncées par CroissancePlus depuis de nombreuses années montrent encore une fois tout leur pouvoir d’étouffement, y compris sur des politiques médicales d’une urgence absolue, et ce malgré des taux de prélèvements obligatoires et de dépense publique extravagants.

Ce nouvel épisode de difficultés vient illustrer ce que nous vivons au quotidien dans d’autres domaines : la prédominance d’un Etat vertical et procédurier, trop souvent éloigné des réalités et des besoins urgents du terrain. Chaque jour, nous l’éprouvons lorsque nous recrutons, investissons, vendons, ou payons nos charges.

Nous appelons le Gouvernement à réagir de façon urgente. La communication a fait son temps et ne sauvera ni les Hommes ni les entreprises confrontées à des difficultés inédites. L’heure doit être celle de l’action et de la responsabilité des citoyens, des entreprises et des élus locaux au plus près du terrain. Ainsi seulement notre pays pourra se projeter vers l’avenir et limiter l’explosion du chômage qui s’annonce.

Téléchargez le communiqué de presse.