Les entrepreneurs de CroissancePlus saluent les déclarations de Gérald Darmanin, publiées dimanche 24 mai dans le Journal du Dimanche, concernant la nécessité de généraliser l’actionnariat salarié. Créée en 1997 pour proposer la création de nouveaux outils d’actionnariat salarié, l’association CroissancePlus porte dans son ADN le partage de la valeur qui est depuis sa création une condition d’adhésion au réseau.

 

Ses adhérents estiment qu’aujourd’hui, la résurgence d’un contexte social menaçant doit encourager les créateurs et dirigeants d’entreprises à prendre de nouvelles initiatives fortes en ce sens. De nouveaux modèles doivent être mis en place pour associer très largement les collaborateurs au capital de leur entreprise, afin de garantir davantage de justice dans le partage des risques et des opportunités. L’actionnariat des salariés est également la clé de la concorde économique entre les détenteurs de capital et ceux qui chaque jour œuvrent à le faire fructifier par leur travail. Il permet à tous de se réunir autour d’un objectif commun et bénéfique pour tous : le succès de l’entreprise.

Les entrepreneurs de CroissancePlus souhaitent aussi que ce type de mécanisme soit ouvert aux  travailleurs indépendants prestataires de plateformes. Par leur travail, ces personnes donnent toute leur valeur à de nouvelles entreprises en forte croissance. Il serait juste que leur implication soit davantage reconnue.

Les entrepreneurs et les partenaires de CroissancePlus travaillent activement pour imaginer et élaborer ces nouveaux modèles de partage. Ils auront l’occasion de les présenter dans les prochaines semaines, et se tiennent d’ores et déjà à la disposition des pouvoirs publics pour travailler sur ce sujet crucial.

« Nous aspirons tous à la création de modèles plus vertueux et plus justes, où le partage de la valeur et du capital reflète davantage l’implication de chaque personne dans l’entreprise. Nous espérons que cette réflexion amorcée par le Gouvernement permettra de proposer de nouveaux outils simples et efficaces. La construction d’un capitalisme plus redistributif est un enjeu économique, mais également social et démocratique » déclare Thibaut Bechetoille, Président de CroissancePlus.

Téléchargez l’intégralité du communiqué de presse en cliquant ici.