Les entrepreneurs de CroissancePlus saluent le plan de relance proposé ce jour par le Gouvernement. Ils approuvent notamment l’architecture globale des mesures qui mise sur une relance par l’offre, la demande ayant été largement maintenue grâce aux mesures d’activité partielle mises en place depuis mars dernier.

 

Ils se félicitent notamment de l’effort porté sur l’amélioration de la compétitivité des entreprises, notamment permise par la réduction des impôts de production. Les entrepreneurs de CroissancePlus rappellent cependant que cette mesure ne peut être qu’une première étape, tant la structure même de ces impôts est toxique pour les entreprises. Elles continueront à supporter dès l’année prochaine plus de 65 milliards d’euros de taxes prélevées avant même qu’elles ne réalisent le premier euro de bénéfice.

Plus généralement, et au-delà des nombreuses mesures d’investissement qui viennent d’être proposées aujourd’hui, CroissancePlus demeure préoccupé par le niveau structurel de la dépense publique et de son corollaire : le niveau de la pression fiscale. Sur ces deux sujets, la France demeure en tête de tous les classements internationaux. A long terme, et sans réforme systémique de notre dépense publique – Etat, sécurité sociale et collectivités, les entreprises françaises demeureront pénalisées et affaiblies.

Les entrepreneurs de CroissancePlus saluent également la volonté affichée de renforcer les fonds propres des entreprises, et notamment les TPE, PME et ETI. Ils se tiennent à la disposition des pouvoirs publics pour avancer concrètement sur la mise en place de ces outils, afin qu’aucune entreprise ne soit laissée sur le côté.

Enfin, CroissancePlus regrette l’absence de mesures destinées à accélérer le partage de la valeur et du capital dans les entreprises. Soucieux d’apaiser un climat social éruptif, les entrepreneurs sont convaincus que ces outils sont la clef pour recréer la confiance, nécessaire au redémarrage de notre économie. Ils espèrent que le débat parlementaire à venir permettra d’enrichir le PLF pour 2021 de mesures allant en ce sens.

« La période qui s’ouvre est absolument cruciale pour relancer notre machine économique. Les entrepreneurs sont déterminés à créer, développer, investir, embaucher. Le plan présenté par le Gouvernement les y aidera. Entrepreneurs, élus, administration et citoyens : nous devrons néanmoins continuer à construire ensemble un nouveau modèle de capitalisme, plus compétitif mais aussi plus soucieux du partage des fruits de la croissance. Ce plan est un commencement : à nous désormais de nous mobiliser » déclare Thibaut Bechetoille, Président de CroissancePlus.

Téléchargez le communiqué de presse.